/finance/homepage

Traversiers du Québec: la nouvelle entente adoptée

PHOTO COURTOISIE

Près de 120 officiers de traverse ont adopté avec une écrasante majorité de plus de 94 % l’entente de principe conclue au début du mois avec la Société des traversiers du Québec (STQ) et le gouvernement Legault.  

L’entente intervenue après des mois de négociations a été entérinée par les officiers mécaniciens et de navigation des traverses de Tadoussac, Sorel, Québec, Matane et L’Isle-aux-Coudres. 

Selon les termes de cette entente, les employés membres de la section locale 9599 du Syndicat des Métallos disposent d’un nouveau contrat de travail de 3 ans. 

Un comité paritaire aura un délai de trois mois pour évaluer les emplois dans l’objectif d’augmenter les salaires. 

«La nouvelle convention collective octroie aux travailleurs la garantie que selon leur classe d’emploi, leur salaire sera augmenté de 14 % à 24 % pour la durée du contrat», a indiqué dans un communiqué le Syndicat des Métallos. 

La nouvelle convention collective apporte également plusieurs améliorations aux clauses normatives concernant les congés maladie, l’assurance maladie et le temps de travail supplémentaire. 

Par ailleurs, les travailleurs non brevetés de la traverse de L’Isle-aux-Coudres, eux aussi membres du Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, sont toujours en négociation avec la STQ après leur refus de l’offre globale de l’employeur. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.