/finance/pme

Quatre PME sur cinq n’auraient pas droit aux nouveaux programmes d’aide fédéraux

Concept of presentation new idea business project.Adult businessman discussing ideas with account director and creative manager in modern office. Wide.

Photo Adobe Stock

Quatre PME sur cinq au pays pourraient ne pas se qualifier pour obtenir l’aide d’Ottawa dont ils ont besoin pour poursuivre leurs activités. 

C’est ce qu’a dénoncé vendredi la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Selon l’organisation, qui a sondé ses membres les 26 et 27 octobre, obtenant 5877 réponses, 41 % des PME nécessitent encore de l’aide pour se relever de la pandémie de COVID-19. Cinquante pour cent des petites et moyennes entreprises n’ont toutefois plus besoin du soutien des contribuables.

«De nombreuses PME n'ont plus besoin des aides fédérales et c'est tant mieux. Mais, les nouveaux critères d'admissibilité étant trop sélectifs, 80 % des entreprises n'auront plus accès aux subventions pour les salaires et les loyers dont elles ont besoin. Par exemple, un restaurant ou un hôtel dont les revenus ont baissé de 30 % à cause des mesures prises pour lutter contre la pandémie ne recevraient aucun soutien financier. C'est la même chose pour un gym ou une salle de quilles dont les revenus ont pourtant baissé de 45 %», a indiqué dans un communiqué Jasmin Guénette, de la FCEI, parlant aussi de programmes «inéquitables» selon les activités.

«C'est inquiétant de voir qu'après pratiquement deux ans de pandémie, la moitié des PME ont des pertes de revenus supérieures à 10 %, et qu'un tiers ont des pertes supérieures à 25 %. La plupart de ces entreprises ne pourront plus bénéficier des programmes d'aide, sauf si le gouvernement fédéral fait des changements», a poursuivi M. Guénette.

Une pétition réclame d'ailleurs que le gouvernement fédéral modifie les nouveaux programmes avant leur déploiement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.