/news/coronavirus

Les arrivées internationales étendues à d’autres aéroports du pays

Transport Canada assouplit de nouveau ses restrictions et annonce qu’à partir du 30 novembre, les vols internationaux pourront atterrir dans huit autres aéroports à travers le pays. 

Depuis la reprise des voyages internationaux, les vols de passagers en provenance de l’étranger pouvaient se poser dans dix des plus importants aéroports au pays, incluant Montréal-Trudeau et Jean-Lesage de Québec.

Des restrictions avaient été imposées aux aéroports mineurs afin de canaliser les vols vers les aéroports plus importants en raison de leur meilleure capacité à mettre en place et gérer la logistique entourant les mesures sanitaires concernant la COVID-19.

Cette nouvelle ne change donc pas grand-chose pour les voyageurs revenant en terre québécoise.

«Des aéroports supplémentaires seront considérés à l'avenir conformément aux conditions, notamment en fonction de la demande, de leur capacité opérationnelle, de la situation épidémiologique au Canada et des recommandations de l'Agence de la santé publique du Canada», a fait savoir Transport Canada.

Les aéroports suivants pourront recommencer à accueillir les vols internationaux

- Aéroport Billy Bishop de Toronto

- Aéroport international de Calgary

- Aéroport international d’Edmonton

- Aéroport international Stanfield de Halifax

- Aéroport international Montréal-Trudeau

- Aéroport international Macdonald–Cartier d’Ottawa

- Aéroport international Jean-Lesage de Québec

- Aéroport international de Toronto-Pearson

- Aéroport international de Vancouver

- Aéroport international James-Armstrong-Richardson de Winnipeg

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.