/news/society

Cancer de la prostate : nouveau traitement initié au CHUM

La lutte contre le cancer de la prostate à un stade avancé a connu un progrès important grâce à des chercheurs de Montréal.

Un nouveau traitement qui a été initié au CHUM, retarde la progression des métastases et repousse le moment du décès. 

L’hôpital montréalais a été membre d’une importante étude internationale menée dans 167 établissements à travers 17 pays.

Les chercheurs, dont le docteur Fred Saad, du CHUM, ont utilisé pour la première fois une combinaison de trois types de médicaments déjà existants. Ils retardent la progression de métastases dans le cancer de la prostate.

Les résultats des recherches amorcées il y a sept ans viennent d'être publiés dans la prestigieuse revue scientifique "The Lancet Oncology".

La population des patients qu'on inclut dans cette étude était vraiment au stade le plus avancé de la maladie, soit au-delà du stade 4. Et le traitement prolonge en moyenne le temps de la progression des métastases d’environ sept mois, ce qui représente une amélioration de plus de 30%.

Un progrès majeur, puisqu'habituellement, les patients avec métastases qui ne répondent plus aux traitements peuvent mourir en deux ans.

Pour voir le reportage complet, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.