/news/politics

Air Canada: plus de 200 plaintes auprès du Commissariat aux langues officielles

Le Commissariat aux langues officielles du Canada avait reçu en fin de journée jeudi plus de 200 plaintes en lien avec le discours uniquement en anglais du PDG d’Air Canada, Michael Rousseau.

• À lire aussi: Le PDG d’Air Canada s’excuse et s'engage à améliorer son français

• À lire aussi: Des excuses jugées insuffisantes par le gouvernement Legault

• À lire aussi: Air Canada: des excuses qui étaient «nécessaires», selon Pablo Rodriguez

Le transporteur ne fait d’habitude l’objet que d’environ 80 plaintes par année.

«Lorsqu’on a été mis au fait du discours du président d’Air Canada, nous avons contacté les bureaux d’Air Canada pour les encourager à, peut-être, revoir le discours», a fait savoir le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge. 

«Mais la réalité, c’est qu’aucun changement n’a été apporté au discours. Et par la suite nous avons reçu un nombre important de plaintes.»

Écoutez le résumé des actualités avec Alexandre Dubé sur QUB radio : 

Le discours unilingue de M. Rousseau, puis sa sortie sur le fait qu’il n’avait jamais eu à apprendre le français pour vivre à Montréal et qu’il n’avait pas un horaire de travail lui permettant de l’apprendre, ont suscité de vives réactions au Québec, mais aussi à Ottawa.

Le PDG d’Air Canada a présenté ses excuses pour ses propos jeudi matin, sans convaincre grand monde. 

Ainsi, le gouvernement Legault ainsi que les oppositions ont dénoncé le mépris de Michael Rousseau envers le français.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.