/finance/homepage

PDG unilingue anglophone: «Ça blesse au cœur!»

Les propos du PDG unilingue anglophone d’Air Canada, Michael Rousseau, qui n’a pas l’intention d’apprendre le français, car son emploi du temps ne lui permet pas, suscite l’indignation générale.

• À lire aussi: «Je trouve ça insultant» : François Legault dénonce l'unilinguisme de Michael Rousseau

• À lire aussi: Le français n'est pas la priorité de Michael Rousseau

• À lire aussi: «On peut parfaitement se ficher des francophones à Montréal»

«Ça blesse au cœur, car on sait que c’est vrai quand il dit que depuis 14 ans, il vit dans la région de Montréal et qu’il n’a jamais eu besoin de parler français», appuie Mario Dumont. 

«Toute sa vie, les gens ont plié devant lui au restaurant, dans ses sorties, au bureau, car la plupart des francophones dans la région de Montréal sont bilingues. [...] On est vexé. On est étonné de son côté baveux», lance notre chroniqueur politique. 

*** Voyez l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut

Écoutez La Rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio: 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.