/news/law

Calgary: un homme accusé pour avoir toussé sur l’employée d’un bar

Romolo Tavani - stock.adobe.com

Un homme de 35 ans a été reconnu coupable de deux chefs d’accusation d’agression après avoir toussé en direction de l’employée d’un bar de Calgary, en Alberta, et avoir frappé un autre client présent en novembre 2020.

Kyle Claude Pruden s’était rendu au bar pour encaisser ses gains après un jeu d’argent, lorsque l’employée Cayla Cosette lui a expliqué qu’elle n’était pas en mesure de le payer, l’approvisionnement du fonds de caisse n’ayant pas été fait.

L’homme a alors retiré son masque et s’est adressé à Mme Cosette en lui demandant «Qu’est-ce que c’est? À cause de la COVID?», avant de tousser dans sa direction, est-il possible de lire dans le jugement.

Un autre client du bar, âgé de 60 ans, est par la suite intervenu en posant la main sur l’épaule de M. Pruden, qui l’a alors frappé.

«La question, plus unique, est de savoir si la toux de M. Pruden, après avoir retiré son masque facial à proximité de l’employée du bar, pendant la période où le port du masque facial était obligatoire dans toute la province à la suite de la pandémie de COVID, était une application non consensuelle de la force physique, une agression», est-il établi dans la décision de la juge Heather Lamoureux.

La juge a finalement estimé que cette toux n’était «pas un geste réflexe» et qu’elle correspondait donc à la définition de voies de fait selon le Code criminel. Elle s’est également appuyée sur le consensus scientifique concernant la propagation de la COVID-19 par des gouttelettes respiratoires.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.