/regional/sherbrooke/estrie

Chanter devant son idole P.K. Subban

En 2015 lors d’un voyage familial en Floride, Jennifer Bellerose avait attiré l’attention de son joueur préféré qui lui a remis un bâton autographié.

Photo courtoisie

En 2015 lors d’un voyage familial en Floride, Jennifer Bellerose avait attiré l’attention de son joueur préféré qui lui a remis un bâton autographié.

Une jeune chanteuse de Sherbrooke réalisera l’un de ses plus grands rêves en interprétant l’hymne national devant son idole de jeunesse P.K. Subban, au Prudential Center à Newark, au New Jersey, le 16 novembre lors du passage des Sénateurs d’Ottawa.

« J’ai vraiment hâte [...] J’espère vraiment avoir l’occasion de rencontrer P.K. Subban. Je me croise les doigts », souligne Jennifer Bellerose, 15 ans, une pointe de fébrilité dans la voix. 

Son chien Subban 

Depuis sa cuisine, son chien Subban battant vivement de la queue derrière elle, la jeune fille ne réalise pas encore qu’elle quittera sous peu pour chanter devant son idole « depuis toujours », l’ancien joueur no 76 du Canadien. 

Jennifer en présence de son chien Subban.

Photo Martin Chevalier

Jennifer en présence de son chien Subban.

Car chez les Bellerose, père et fille écoutent le hockey ensemble depuis déjà belle lurette.

En quelques secondes 

L’élève de quatrième secondaire se souvient comme si c’était samedi du moment exact où P.K. Subban a capté son attention. 

« Durant un match, il est sorti du banc des punitions et il a marqué 10-15 secondes après. Ça m’avait vraiment impressionnée en tant qu’enfant », se rappelle-t-elle en écarquillant les yeux comme elle avait dû le faire à l’époque. 

Puis en 2015, elle se trouvait aux premières loges dans l’aréna des Panthers à Sunrise, en Floride, avec une grosse pancarte pour attirer son attention quand le joueur s’est approché pour lui remettre son bâton signé. 

« Je n’en revenais pas. De recevoir le bâton de mon idole... Je m’en souviens comme si c’était samedi. En sortant, les gens me félicitaient », raconte-t-elle, des étoiles dans les yeux. 

Elle est tombée sous le charme du joueur en apprenant qu’il tenait une fondation qui vient notamment en aide aux enfants malades. Elle aimerait d’ailleurs avoir la chance de chanter pour sa fondation, éventuellement. 

P.K. Subban Devils du New Jersey

Photo AFP

P.K. Subban Devils du New Jersey

P.K. est le porte-parole de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

« Si ça peut remonter le moral d’un enfant pendant quelques minutes, ça serait gagnant », lance la jeune chanteuse. 

Portfolio impressionnant  

Malgré son jeune âge, la Sherbrookoise possède un portfolio impressionnant, elle qui a notamment poussé la note pour les Alouettes en 2019 et pour le Canadien en 2020. 

Elle pose fièrement sous le cadre où se trouve le bâton de P.K.

Photo Martin Chevalier

Elle pose fièrement sous le cadre où se trouve le bâton de P.K.

« La performance devant le Canadien m’a vraiment marquée. Quand j’en parle, l’émotivité remonte. Ça a tellement été une soirée pleine d’émotions. Je vais m’en souvenir toute ma vie », précise Jennifer. 

L’adolescente complétera en décembre sa tournée de toutes les équipes québécoises de la Ligue de hockey junior majeur : un défi qu’elle s’était lancé après avoir chanté pour les Phœnix de Sherbrooke en 2017. 

P.K. ou le Canadien ? 

Mais la question qui tue : si P.K. Subban affronte le Canadien, pour qui prendra-t-elle ?

« Ouf, une question difficile, ça ! s’exclame la jeune fille en riant. C’est sûr que je vais compter sur mon équipe [le CH], mais je vais garder une petite pensée pour P.K. et lui souhaiter de compter. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.