/news/politics

Enquête publique sur les décès en CHSLD: la coroner n’entendra finalement pas le témoignage de Marguerite Blais

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais

Photo d'archives, AGENCE QMI

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais

La ministre responsable des Aînés Marguerite Blais ne témoignera finalement pas devant la coroner responsable de l’enquête publique sur les décès survenus dans les CHSLD au cours de la première vague de la pandémie.

La ministre est toujours en congé de maladie depuis le 29 octobre dernier en raison «d’un épuisement professionnel et d’ennuis de santé mineurs». La durée de son absence demeure indéterminée.

Mme Blais devait initialement témoigner le 16 novembre, soit mardi prochain, devant la coroner Géhane Kamel. D’après le calendrier des témoignages prévus, ce sont plutôt l’ex-sous-ministre à la Santé Yvan Gendron et l’ancienne ministre de la Santé maintenant à l’Éducation supérieure, Danielle McCann, qui devront comparaître, respectivement le 16 et le 17 novembre.

Les audiences, qui ont repris au début du mois, se poursuivent lundi avec les témoignages des Dres Élise Boulanger et Sophie Zhang, coprésidentes de la Communauté de pratique des médecins en CHSLD. La journée de jeudi sera chargée, avec la présence du Dr Horacio Arruda, directeur national de Santé publique et du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la direction générale de Santé publique. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.