/news/municipales2021

«On partait de rien, c’est formidable!» - Catherine Fournier

Au lendemain de sa victoire écrasante aux élections municipales à la mairie de Longueuil avec plus de 60% des suffrages, Catherine Fournier veut «tourner la page» sur des années «très tumultueuses» au conseil de la Ville.

• À lire aussi: Des femmes au pouvoir dans plusieurs municipalités du Québec

• À lire aussi: À 29 ans, Catherine Fournier est élue mairesse de Longueuil

«On a mené une campagne résolument positive tournée vers l’avenir. On n’est jamais tombé dans la partisanerie», a indiqué la nouvelle mairesse, lundi matin, sur les ondes de LCN.

Celle qui l’a emporté avec 36 832 voix – plus du triple de celles récoltées par sa plus proche aspirante, Josée Latendresse - promet de miser sur une politique de collaboration après avoir rencontré plus de 50 000 citoyens «pendant des mois et des mois» sur le terrain, selon ses dires.

«On partait de rien, c’est formidable, de dire la plus jeune mairesse de l’histoire. Je suis tellement fière de l’ensemble mon équipe. Je tiens à remercier infiniment la population de Longueuil. C’est un gage de confiance important qu’on prend avec humilité.

«C’est un grand privilège de représenter la population. Je leur garantis qu’on fera tout pour être à la hauteur.»

Mme Fournier se dit aussi ravie du fait que cinq des plus grandes villes du Québec ont élu des femmes à la mairie. 

«C’est simplement la normalité, affirme-t-elle avec le sourire. C’est la représentation de la société en général. Je suis aussi fière qu’à Longueuil, on ait une plus grande diversité du membre du conseil d’élus.»

Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Catherine Fournier sur QUB radio:  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.