/news/coronavirus

COVID-19: l’idée d’une troisième dose se répand

L’idée de vacciner une troisième fois, une partie de plus en plus importante de la population, se répand au pays, notamment au Manitoba où tous les adultes pourront y recevoir une seconde dose de rappel.

• À lire aussi: 672 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

La province des Prairies, où la COVID-19 a affiché une légère recrudescence avec 143 cas et deux décès mercredi, a annoncé que tous les adultes de 18 ans et plus sont maintenant éligibles à recevoir une troisième dose de vaccin.

La province a recommandé que les gens risquant de développer de graves symptômes en contractant la COVID-19 reçoivent une troisième dose, au moins six mois après leur second vaccin. Leurs proches et proches aidants devraient aussi recevoir une troisième dose.

Cette décision survient au lendemain du feu vert de Santé Canada pour l’administration d’une troisième dose dans la population générale.

Rappelons que plus tôt cette semaine, Québec a étendu sa campagne de vaccination en ouvrant la possibilité de recevoir une troisième dose à toutes les personnes de 70 et plus. D’autres provinces ont aussi étendu la triple vaccination à certaines catégories d’aînés et aux personnes avec un système immunitaire affaibli.

Restrictions

Pendant ce temps, la voisine du Manitoba, la Saskatchewan (120 cas, 4 morts) a serré la vis aux opposants aux mesures sanitaires.

La province la plus touchée au pays par la quatrième vague de COVID-19 a adopté une loi visant à interdire toute manifestation à moins de 50 mètres des hôpitaux.

«Les patients et les familles ont le droit d’avoir accès aux soins de santé en sécurité et sans faire face à de l’intimidation», a fait valoir le ministre de la Santé Paul Merriman.

Plus de cas

Du côté du Québec, le nombre de nouveaux cas a bondi mercredi pour remonter à 672, confirmant la tendance à la hausse des infections depuis la fin octobre. Un décès a aussi été signalé, tandis que le nombre d’hospitalisations (220, +1) demeure pratiquement identique, y compris aux soins intensifs (45, stable).

Pour sa part, l’Ontario a affiché 454 contaminations de plus, un nombre stable depuis quelques jours. Par contre, la mortalité a bondi alors que neuf Ontariens de plus ont succombé après avoir contracté le virus.

Trente infections en Nouvelle-Écosse et sept à Terre-Neuve-et-Labrador se sont aussi ajoutées au bilan canadien.La Colombie-Britannique a annoncé mercredi 555 nouveaux cas de COVID-19 et 11 décès supplémentaires, alors que les responsables de la santé publique de l'Alberta ont signalé 484 nouveaux cas de COVID-19 et cinq autres décès.

La situation au Canada:

Ontario: 604 152 cas (9903 décès)

Québec: 430 940 cas (11 528 décès)

Alberta: 328 189 cas (3164 décès)

Colombie-Britannique: 210 758 cas (2234 décès)

Saskatchewan: 79 030 cas (878 décès)

Manitoba: 65 017 cas (1268 décès)

Nouvelle-Écosse: 7746 cas (102 décès)

Nouveau-Brunswick: 6934 cas (121 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 2019 cas (16 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 1951 cas (11 décès)

Yukon: 1132 cas (10 décès)

Nunavut: 674 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 324 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 740 005 cas (29 249 décès)

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.