/news/culture

«Noël Joyeux»: un rôle en France pour Danielle Fichaud

Danielle Fichaud à la première du film Aline, au Festival de Cannes, en juillet dernier.

Photo d'archives, AFP

Danielle Fichaud à la première du film Aline, au Festival de Cannes, en juillet dernier.

La France ouvre ses bras à Danielle Fichaud. En plus de s’attirer des éloges pour son personnage de mère bienveillante dans le film Aline, l’actrice québécoise vient de décrocher un nouveau rôle dans une comédie de Noël, aux côtés notamment de Franck Dubosc, Emmanuelle Devos et Danièle Lebrun.

Le tournage de cette comédie française intitulée Noël Joyeux a débuté lundi, à Paris. Le film, produit par le studio Gaumont, sera réalisé par Clément Michel, auteur de la pièce Le Grand Bain à qui on doit aussi la comédie La stratégie de la poussette. « C’est une comédie de Noël qui se déroule pendant un réveillon raté », lance Danielle Fichaud au bout du fil depuis Paris, où elle est installée depuis quelques semaines.

• À lire aussi: «Aline»: Valérie Lemercier espère que Céline Dion verra son film

• À lire aussi: La première du film «Aline» courue en France

« Je joue dans le film le rôle d’une Québécoise qui vit depuis longtemps en France. C’est très bien écrit. J’ai eu, jusqu’à maintenant, seulement une journée de tournage et l’équipe est super. J’ai été bien accueillie, notamment par Franck Dubosc, qui aime beaucoup le Québec. »

L’effet Aline

C’est grâce à son rôle dans Aline – le film de Valérie Lemercier librement inspiré de la vie de Céline Dion – que Danielle Fichaud a décroché ce nouveau contrat en France. L’actrice y incarne la mère de la chanteuse, un personnage très inspiré par Maman Dion. Même si Aline a pris l’affiche seulement aujourd'hui dans les salles de l’Hexagone, la performance de Danielle Fichaud avait déjà fait écarquiller les yeux de bien des gens dans le milieu du cinéma français, l’été passé, au Festival de Cannes, où elle et les autres acteurs du film (Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Roc Lafortune) ont reçu une longue ovation.

« C’était magique, à Cannes, l’été passé, mais je dois dire que l’accueil qu’on a reçu à la première parisienne du film, il y a deux semaines, était encore plus fou, souligne la comédienne. J’avais l’impression qu’on était les Beatles ! »

Avant de s’installer à Paris pour le tournage de Noël Joyeux, Danielle Fichaud a passé plusieurs semaines à Lyon pour donner des cours dans le cadre d’un programme d’échange avec Les Ateliers Fichaud, l’école dramatique qu’elle a fondée à Montréal en 1988.  

Dans une dizaine de jours, l’actrice, qu’on a aussi vue dans les films La passion d’Augustine et Piché : entre ciel et terre, prendra une pause de son tournage à Paris pour venir présenter Aline au Québec. Le long métrage sera projeté en avant-première montréalaise le 23 novembre et prendra l’affiche partout dans la province trois jours plus tard. « Depuis le temps qu’on en parle, on a très hâte de faire enfin découvrir Aline au public québécois », conclut-elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.