/buzz/homepage

Elle accouche sur la pelouse devant sa maison

Une nouvelle maman avait prévu un accouchement parfait, mais son bébé en a décidé autrement.

«Nous étions très excités d’avoir un bébé. Nous pensions avoir un accouchement normal à l’hôpital après avoir reçu l’épidural», raconte Emily Jonhson.

Elle et son époux Michael étaient impatients de devenir parents, mais jamais ils n’auraient pensé qu’elle allait donner naissance sur la pelouse de sa résidence de Vacaville, en Californie. La scène a d’ailleurs été captée par une caméra de surveillance.

Le nouveau-né, Thomas, avait ainsi décidé de précipiter son arrivée dans ce monde.

«J’espérais qu’il allait arriver tôt, mais on sait jamais si ça va arriver», poursuit la maman.

Cette dernière a ressenti des contractions jeudi dernier, une semaine avant la date prévue d’accouchement.

Pendant environ trois heures, la femme ressentait des contractions aux dix minutes, explique-t-elle, croyant qu’elle disposait encore de suffisamment de temps avant que le bébé n’arrive.

«Les contractions sont passées aux cinq minutes, et puis aux trois minutes et aux deux minutes en l’espace d’une demi-heure», mentionne Emily, alors qu’elle et son mari ont soudainement été pris par un sentiment d’urgence.

Rapidement, ils se sont dirigés vers la voiture, mais n’auront pas eu la chance de s’y rendre.

«Je me suis rendue à l’auto et j’ai tout simplement dit ''je ne peux pas embarquer dans l’auto''», se souvient-elle ne riant.

Sous la belle étoile, Emily Johnson s’est allongée sur la pelouse et a donné naissance à son fils.

«C’était surréel, lance Kristy Sparks, la grand-mère du bambin. J’étais à genoux et une tête est apparue.»

Les services d’urgence sont arrivés dans les instants qui ont suivi.

«Avant qu’ils ne se rendent à moi, je tenais le bébé dans mes bras», ajoute Mme Sparks.

Chose certaine, les nouveaux parents n’oublieront pas cette aventure de sitôt, d’autant plus qu’ils possèdent une vidéo de l’événement.

«Je suis heureuse que je ne faisait pas face à la caméra parce que nous n’aurions pas pu partager la vidéo avec d’autres personnes», lance Emily Johnson.

«Je dis souvent à la blague que j’étais comme une vache qui donnait naissance dans un champs», plaisante-t-elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.