/finance/homepage

Est-ce qu'il y a un salaire juste en restauration?

Les restaurateurs aimeraient donner de meilleurs salaires à leurs employés, mais ne peuvent pas selon le président et cofondateur de chez Piecemeal, Christopher Wells de passage à l’émission «À Vos Affaires».

• À lire aussi: Une offre en restauration suscite de vives réactions: le propriétaire se défend

En raison des augmentations de prix à l’épicerie, les propriétaires de restaurants n’ont plus de marge de manœuvre.

«Historiquement, la marge d’un restaurant c’est 4 à 7 % de profit et la tendance au Québec depuis les dernières années c’est 3%. On vient d’augmenter le prix des matières premières de 10 à 30%. Vous le voyez vous-même à l’épicerie, on va acheter un steak, c’est plus cher», explique le président.

Selon lui, l’augmentation du salaire minimum dans les dernières années explique également cette diminution de la marge de profit et pousse les restaurateurs dans une position délicate.

«Pour les salaires, on a déjà eu une hausse de 11$ à 13,75$. Je ne veux pas avoir le débat sur est-ce qu’on peut vivre avec un tel salaire, mais il faut que vous voyiez les impacts qu’une augmentation de salaire a sur les marges de profit d’un restaurant», souligne-t-il

Le manque d’employés dans le domaine de la restauration pousse certaines entreprises à offrir de meilleurs salaires pour attirer de la main-d’œuvre. Par contre, en raison de cette marge de manœuvre très petite, les clients pourront se retrouver avec une mauvaise surprise.

«Cette année on parle de salaire minimum à 20$, c’est le fun, mais va falloir que le modèle économique change et qu’on soit prêt à payer l’assiette qui était 32$ à 45 ou 50$ et que la facture monte», dit le cofondateur de chez Piecemeal.

En raison du volume, les restaurants rapides ont parfois l’occasion d’offrir de meilleurs salaires à leurs employés selon M. Wells.

 «Ce c’est pas parce qu’une entreprise charge plus cher et qui fait de la fine cuisine (qui font plus d’argent). Souvent, c’est parce que les autres couts sont plus chers comme les frais fixes», mentionne-t-il.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.