/news/currentevents

Le suspect arrêté se promenait avec une arme-jouet

L’opération policière d’envergure déclenchée à Sept-Îles pour un homme possiblement équipé d’une arme longue s’est finalement terminée peu avant midi. La Sûreté du Québec a confirmé l’arrestation du suspect qui se promenait finalement avec une arme-jouet.

La Sûreté du Québec était en opération après avoir reçu le signalement de l’homme en question. Selon les informations, l’homme aurait notamment été aperçu dans le secteur des avenues Noël et Radisson.

Il a finalement été appréhendé dans un immeuble de la rue Régnault. Un périmètre de sécurité avait été établi par les policiers, cernant l’endroit.

Par voie de communiqué, la police a précisé qu’une courte négociation avait mené à la reddition pacifique de l’homme. Hugues Beaulieu, porte-parole de la SQ confirme d’ailleurs que ce dernier se trouvait en possession d’une arme jouet.

«Nous confirmons que le suspect a été pris en charge par les policiers. L’enquête entourant ces événements se poursuit. Nous remercions la population d’avoir respecté les consignes émises par les policiers», a ajouté la SQ sur son fil Twitter.


Écoutez l’analyse d’André Durocher, policier à la retraite  

Écoles fermées    

Ces consignes dictées par les agents étaient claires alors que l’homme était toujours au large depuis 8h ce matin.

«Si vous êtes dans ce secteur, n’approchez pas le suspect, verrouillez les portes, éloignez-vous des fenêtres», indiquait la SQ.

Les premières descriptions faisaient état d’un homme vêtu de noir, portant un sac à dos, un masque au visage et des gants foncés. Une photo publiée sur les réseaux sociaux montrait l’homme portant une arme longue à canon argenté.

Le Centre de service scolaire du Fer a demandé tôt ce matin aux élèves des écoles Jean-du-Nord et Manikoutai de demeurer à la maison.

Les cours sont pour l’instant suspendus et les élèves qui se trouvaient déjà dans le transport scolaire ont été «ramenés à la maison». Pour ce qui est des élèves déjà arrivés sur les lieux, ils devaient demeurer à l’intérieur des murs de l’établissement.   

Témoin    

C’est une citoyenne de l’avenue Radisson qui a contacté les services d’urgence à 7h59 précisément lorsqu’elle a vu l’homme passer devant sa résidence. Marie-Vicky Pétel raconte s’être approchée de la fenêtre après avoir remarqué que l’homme tenait ce qui semblait être une arme.

«Je me suis approché pour voir en me disant que c’était peut-être un jeune avec un [fusil] Airsoft, mais quand j’ai vu comment il était habillé et tout le reste, je voyais bien que ce n’était pas normal», confie la dame qui a eu la présence d’esprit de photographier l’homme.

«J’ai appelé la police tout de suite. On n’est pas habitué de voir ce genre de chose à Sept-Îles. Ça n’a pas été long j’ai vu les policiers passer et ensuite ils sont venus chez moi. J’ai pu leur donner la photo», raconte Mme Pétel à propos de l’image du suspect qui a ensuite été partagée par la SQ.

Enfants confinés à l’école    

C’est donc un matin plutôt bouleversant pour les habitants du secteur et encore plus pour ceux ayant des enfants à l’école. Si les deux écoles secondaires du coin ont pu être fermées avant l’événement, l’école primaire Jacques-Cartier elle, avait déjà accueillie ses élèves.

 Écoutez le Sergent Hugues Beaulieu de la sûreté du Québec au micro de Richard Martineau sur QUB radio:  

«Le primaire commençait plus tôt, donc les enfants sont là», explique Marie-Vicky Pétel, dont la fille est elle-même confinée dans l’établissement.

«J’ai réussi à parler à la secrétaire et tant que l’alerte n’est pas levée, ils doivent respecter le protocole de sécurité. Les portes et les rideaux sont fermés, et personne ne peut entrer ou sortir de l’école», relate la mère de famille, évidemment inquiète.

«C’est stressant de ne pas savoir comment vont les enfants. Disons que c’est quelque chose ce matin. Une chance que je ne suis pas prise du coeur, sinon je serais sur le dos.»

Écoutez la rencontre Foisy-Robitaille avec Philippe-Vincent Foisy, Antoine Robitaille et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.