/regional/montreal/montreal

Violence armée à Montréal : «on ne peut pas continuer à se croiser les bras»

La sécurité sera l’un des dossiers prioritaires du chef par intérim de l’opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, Aref Salem.

• À lire aussi: Aref Salem devient le nouveau chef de l’opposition officielle

• À lire aussi: Coderre annonce son départ

• À lire aussi: Meurtre d’un ado à Montréal: des jeunes craignent pour leur sécurité

En entrevue sur les ondes de LCN, ce dernier a réitéré sa volonté de lutter pour réduire le nombre de fusillades et de morts par balles dans la métropole.

«On a un problème et on ne peut pas continuer à se croiser les bras et à ne rien faire», a-t-il clamé.

Il entend notamment talonner l’administration Plante sur sa promesse électorale d’embaucher 250 policiers pour prête main-forte au SPVM.

 Écoutez l’entrevue de Francis Langlois, spécialiste du trafic d’armes à feu aux États-Unis et au Canada  

«Nous savons tous qu’il nous manque ces 250 policiers et tout le monde a déjà fait la promesse. Donc, on sera là pour s’assurer qu’il y aura une embauche immédiate de ces 250 policiers», explique Aref Salem.

Le chef par intérim d’Ensemble Montréal appuie la demande de Valérie Plante, qui a réclamé qu’Ottawa resserre les règles entourant l’accès aux armes à feu.

Néanmoins, Aref Salem estime que la Ville de Montréal ne doit pas attendre que le fédéral agisse. Il souhaite voir l’administration Plante prendre le taureau par les cornes.

«Il va falloir mettre un plan en place et s’assurer que les policiers (...) arrivent à contrôler cette vague d’homicides», soutient M. Salem.

Le chef de l’opposition officielle assure que la mairesse aura sa pleine collaboration dans ce dossier.

«Je vais tendre à la main à l’administration quand on va travailler pour le bien des citoyens», indique Aref Salem.

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.