/news/politics

François Legault se recueille sur le lieu du meurtre de Thomas Trudel

Le premier ministre François Legault s’est recueilli, jeudi après-midi, à l’endroit où Thomas Trudel, 16 ans, a été tué dimanche soir par un tir d’arme à feu, dans le quartier Saint-Michel à Montréal.

• À lire aussi: Meurtre d’un ado : Justin Trudeau brise le silence

• À lire aussi: «Je ne reconnais pas Montréal», dit Legault

«Je suis sans mot. C’est d’une tristesse infinie. J'offre mes plus sincères condoléances à ses proches et sa famille. Aucun parent ne devrait enterrer son enfant. C’est contre nature», a écrit François Legault sur Twitter.La veille, le premier ministre a interpellé Ottawa et pressé le gouvernement fédéral d’agir plus fermement en matière de contrôles des armes à feu, notamment à la frontière.«C'est terrible. Je ne reconnais pas Montréal, a-t-il alors déploré à l’entrée du conseil des ministres mercredi. Il faut que [le gouvernement fédéral] en fasse plus.»

Mercredi soir, Justin Trudeau a réagi en déclarant que «cette tragédie nous brise le cœur», avant d’assurer que son gouvernement travaillait déjà pour contrer le fléau de l’augmentation de la violence et des armes à feu.

«On comprend qu’il y a encore beaucoup plus à faire», a-t-il ajouté, en promettant de collaborer avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal pour redoubler d’efforts dans la lutte aux armes à feu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.