/news/coronavirus

Perte des rapports en CHSLD : «Je lui suggère de faire témoigner les inspecteurs»

Régine Laurent espère que les inspecteurs et les PDG des CISSS iront témoigner après avoir appris la perte des rapports d’inspection durant la première vague. 

• À lire aussi: Enquête sur les décès en CHSLD: McCann ne savait pas pour les aînés abandonnés

• À lire aussi: Enquête sur l'hécatombe en CHSLD: Le PLQ veut entendre les inspecteurs

• À lire aussi: Enquête sur les décès en CHSLD : Le responsable des équipements n’a aucun souvenir du plan

«Les rapports des inspecteurs de la première vague qui sont supposés être disparus, c’est ce qu’on apprend. Tu te dis, mais ce n’est pas possible», explique Régine Laurent.

Une soixantaine d’inspecteurs au ministère de la Santé ont fait des inspections durant la première vague.

Après vérifications, Régine Laurent mentionne que c’est plutôt des grilles d’inspections et non des rapports qui servaient d’évaluer si les mesures comme le respect des zones chaudes étaient respectées.

«Je me suis posé des questions pas fines aujourd’hui genre qui a donné l’ordre de faire disparaitre ces rapports et est-ce que c’est légal de faire supprimer (sur l’ordinateur pour effacer) ces rapports», mentionne l’ancienne infirmière.

«On n’est pas surpris»

L’ancienne ministre de la Santé et des Services sociaux a mentionné jeudi que le manque de gestionnaire au sein des CISSS a également affecté l’efficacité du personnel durant la première vague.

Cette déclaration de la ministre McCann n’a aucunement surpris l’ancienne infirmière.

«Le gouvernement du Québec durant surtout la première vague cherchait du monde pour envoyer des gestionnaires dans les CHSLD. J’ai des amis gestionnaires à la retraite qui sont allés dans les CHSLD et effectivement il n’avait pas de boss pour dire voici les équipements, voici comment on va fonctionner, voici la prévention des infections et comment se servir des équipements»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.