/news/society

Inondations en Colombie-Britannique: l’essence rationnée dans certaines régions

Deux nouveaux décrets d’urgence sont entrés en vigueur vendredi en Colombie-Britannique, afin de réguler l’approvisionnement d’essence et de réserver certaines autoroutes aux déplacements essentiels après les importantes inondations qui ont touché la province.

• À lire aussi: Un jeune de 17 ans a aidé aux évacuations en Colombie-Britannique

• À lire aussi: Des jeunes nous parlent de l'angoisse d'habiter en Colombie-Britannique

• À lire aussi: Camionneurs coincés par les inondations en Colombie-Britannique: «C’est un vrai bordel»

Les véhicules essentiels ont ainsi un accès illimité au carburant disponible, tandis que les citoyens de la région métropolitaine de Vancouver, de l’île de Vancouver et de secteurs du sud-ouest de la province seront limités à 30 litres d’essence par visite.

«Ces mesures permettront de maintenir le trafic commercial, de stabiliser nos chaînes d’approvisionnement et de faire en sorte que chacun rentre chez lui en toute sécurité. Nous demandons aux gens de ne pas traverser les zones gravement touchées - pour leur propre bien-être, mais aussi pour s’assurer que le carburant dont nous disposons serve à financer les services dont les gens ont besoin en cette période de crise», a déclaré vendredi par voie de communiqué Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique.

La province de l’ouest a indiqué qu’elle travaillait avec l’Alberta, mais aussi les États de Washington, de l’Oregon et de la Californie, afin d’obtenir des approvisionnements supplémentaires. L’ordonnance est en vigueur jusqu’au 1er décembre prochain.

«Nous avons un approvisionnement régulier en essence pour soutenir tous nos véhicules essentiels et nous traverserons ces restrictions ensemble en restant calmes, en achetant seulement ce dont nous avons besoin et en veillant les uns sur les autres», a soutenu M. Farnworth.

Les déplacements non essentiels ont également été limités sur plusieurs autoroutes qui ont été gravement touchées par les récents événements.

«[Le décret] s’applique aux déplacements non essentiels le long de tronçons précis d’autoroutes entre le Lower Mainland et l’intérieur de la Colombie-Britannique», a précisé le gouvernement provincial.

L’état d’urgence avait officiellement été déclaré mercredi en Colombie-Britannique après des inondations qui ont causé des milliers d’évacuations et au moins un décès.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.