/buzz/homepage

Des batteries conçues à partir d’excréments de vache

CANADA-CANADIAN-DIARY-FARMERS-FEAR-PROFIT-LOSS-IF-TRUMP'S-TRADE-

Photo d'archives, AFP

Au Royaume-Uni, un groupe de fermiers a eu l’idée d’utiliser les excréments de leurs vaches afin de créer une nouvelle gamme de batteries, rapporte le média britannique The Mirror.

Baptisées «patteries», ces piles de type AA sont vendues par la coopérative laitière Aria, qui affirme qu’un kilo de matières fécales suffisent à produite 3,75 kWh d’électricité. Cette quantité d’énergie pourrait faire fonctionner un aspirateur pendant cinq heures.

La coopérative estime qu’une seule vache, grâce à ses excréments, pourrait fournir en électricité trois foyers.

Or, l’entreprise possède 460 000 bêtes qui pourraient ainsi produire assez d’énergie pour alimenter 1,2 million de maisons.

Arla

Afin de convertir les matières fécales en électricité, les fermiers ont recours à un procédé baptisé la «digestion anaérobique». Cette technique consiste à décomposer les excréments afin de produire des biogaz et des biofertilisants. 

«Sur ma ferme, on utilise déjà cette énergie pour alimenter tous nos bâtiments», clame le membre de la coopérative, Neil Ridgway.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.