/news/society

«C’est assez épeurant» : ravitaillement difficile en Colombie-Britannique

Les inondations historiques en Colombie-Britannique causent bien des maux de tête aux citoyens de la province.

• À lire aussi: Voyages essentiels: plus d’exigences de tests ou de quarantaine pour les sinistrés de la Colombie-Britannique

• À lire aussi: Des étagères vides dans des épiceries de la Colombie-Britannique

• À lire aussi: Pénurie d’essence et de nourriture en C.-B.: une famille raconte les moments stressants qu’elle vit

L’essence et de nombreuses ressources se font rares dans les commerces, comme en témoigne une Québécoise vivant à Burnaby.

En entrevue à LCN, Gaëlle Bergeron, qui est thérapeute sportive pour une équipe de hockey de la grande région de Vancouver a confirmé que faire le plein n’est pas chose facile.

«Aujourd’hui, j’ai essayé d’aller mettre de l’essence dans mon véhicule et la station-service la plus proche de chez moi est vide. Il n’y a plus d’essence», raconte-t-elle.

Les stations-service qui ont encore de l’essence la rationnent et les automobilistes sont limités à 30 litres, mentionne Gaëlle Bergeron.

Dans les épiceries, plusieurs clients se ruent sur certains produits et font des provisions.

«Dans les magasins à grande surface, la section des viandes est vide. Le papier de toilette, c’est comme quand la pandémie a commencé. C’est assez épeurant», indique Mme Bergeron.

Coincée sur la route  

Il y a une semaine, la thérapeute sportive québécoise et son équipe se sont retrouvées coincées à l’intérieur de la province, alors qu’ils revenaient d’un match.

Ses joueurs, collègues et elle ont donc dû passer deux jours dans des hôtels avant de revenir à la maison; Ils ont été contraints d’abandonner leur autobus avec une partie de leur équipement.

Deux jours après avoir joué dans la petite municipalité de Merritt, celle-ci a dû être évacuée.

«L’aréna a été inondé. Tout le monde a été relocalisé à l’extérieur de la ville parce que c’était trop dangereux», affirme Gaëlle Bergeron.

Pour aider les victimes des inondations en Colombie-Britannique, vous pouvez faire un don en ligne au www.croixrouge.ca, par téléphone au 1 800 418-1111 et par texto en envoyant BCFLOODS au 30333

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.