/news/world

Le Mexique en tête des pays où des Canadiens sont tués

Près de 200 Canadiens ont été assassinés à l’étranger au cours des cinq dernières années, selon un document rendu public pour la première fois par Ottawa cette semaine.

• À lire aussi: Un «bataillon touristique» pour sécuriser Cancun et Tulum

• À lire aussi: La fusillade au Mexique freine l’enthousiasme des touristes

• À lire aussi: Cancun, Tulum, Acapulco: plage, sexe et fusillades

Le Journal a obtenu la liste des pays les plus dangereux pour nos voyageurs. Affaires mondiales Canada, qui comptabilise ces données, montre que le Mexique est la destination la plus dangereuse. Au moins 24 Canadiens y ont été tués de 2016 à 2020. 

Les États-Unis occupent la deuxième position de ce palmarès funèbre. Vingt Canadiens ont été assassinés chez nos voisins du Sud durant ces cinq années. La Jamaïque suit, avec 15 meurtres, et les Philippines, 11.

Le document du gouvernement dévoile aussi qu’au moins 10 Canadiens ont été victimes d’assassinat au Burkina Faso depuis 2016. Six sont Québécois. 

En janvier 2016, ces six personnes se trouvaient dans ce pays d’Afrique de l’Ouest pour participer à un projet humanitaire. Elles ont été atteintes par des tirs en rafale de terroristes qui ont mis le feu dans un café.

L’histoire sordide avait fait les manchettes durant plusieurs jours et ébranlé toute la province. Parmi les six Québécois tués, il y avait quatre membres de la famille Carrier, bien connue des gens de Lac-Beauport. 

En tout, 191 Canadiens ont été tués dans 63 pays de 2016 à 2020. Au moins 49 de ces assassinats ont eu lieu en 2016. Ce nombre a toutefois chuté à 27 l’an dernier. 

L’entrée de Cuba  

Fait intéressant, Cuba est devenu l’un des deux pays avec le plus de meurtres de Canadiens en 2020, avec quatre. 

En novembre de cette même année, Le Journal rapportait qu’une Montréalaise, Antoinette Traboulsi, avait été tuée à Cuba avant d’être ensevelie dans le sable d’une plage non loin d’où elle logeait durant son voyage.

Le document du gouvernement fédéral ne révèle aucun nom ni les circonstances liées aux assassinats des Canadiens à l’étranger. 

Me Michel W. Drapeau, professeur de droit à l’Université d’Ottawa et colonel à la retraite, déplore ce manque de précisions. Il fait notamment partie de ceux qui ont mis de la pression sur Affaires mondiales Canada pour que ces statistiques soient dévoilées. 

Écoutez l'entrevue de Sophie Durocher avec Josianne Desjardins, journaliste indépendante basée au Mexique sur QUB radio :

Manque de transparence  

« Les gens ont le droit de savoir où les assassinats des Canadiens ont lieu dans le monde, par exemple, pour prendre en considération leur prochain voyage », déplore Me Drapeau.

Affaires mondiales Canada n’a d’ailleurs pas répondu à nos multiples questions sur les statistiques révélées cette semaine. 

L’organisation a aussi refusé de dire pourquoi la liste des citoyens tués à l’international n’avait jamais été dévoilée auparavant.  


PAYS OÙ LE PLUS DE CANADIENS ONT ÉTÉ TUÉS DE 2016 À 2020    

  1. Mexique : 24 meurtres  
  2. États-Unis : 20 meurtres  
  3. Jamaïque : 15 meurtres  
  4. Philippines : 11 meurtres  
  5. Burkina Faso : 10 meurtres   

NOMBRE DE CANADIENS TUÉS À L’ÉTRANGER    

  • 2016 : 49  
  • 2017 : 45  
  • 2018 : 39  
  • 2019 : 31  
  • 2020 : 27   

Source : Affaires mondiales Canada

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.