/news/world

5 morts et 40 blessés au Wisconsin: le suspect fuyait un autre incident

Les autorités policières ont fait savoir ce matin que le suspect à bord de son véhicule à Waukesha au Wisconsin fuyait un autre incident et qu’il ne s’agit pas d’un geste terroriste. Le funeste accident ne serait pas non plus lié au verdict de non-culpabilité rendu au procès de Kyle Rittenhouse, 18 ans, vendredi. 

Hier, le conducteur d’un VUS rouge a foncé à vive allure dans une foule lors d’un défilé de Noël faisant cinq morts et 40 blessés. Le quotidien local Milwaukee Sentinel-Journal affirme que le suspect a été identifié comme Darrell Brooks Jr, un homme de 39 ans venant de la grande ville voisine de Milwaukee. Selon le journal, M. Brooks avait déjà été inculpé à trois reprises en moins de deux ans pour mise en danger d'autrui, et notamment le 5 novembre pour un épisode de violences familiales.

• À lire aussi: Haïti: libération de deux otages parmi les 17 missionnaires enlevés à la mi-octobre

• À lire aussi: Le Mexique en tête des pays où des Canadiens sont tués

• À lire aussi: Voyages essentiels: plus d’exigences de tests ou de quarantaine pour les sinistrés de la Colombie-Britannique

«Nous pouvons confirmer que 5 personnes sont décédées et 40 blessées. Cependant, ce bilan peut changer car nous continuons à collecter des informations», a indiqué le département de police de la ville sur sa page Facebook, signalant qu'un suspect avait été placé en détention.

«Le défilé de Noël de Waukesha se déroulait lorsqu'un SUV rouge a renversé les barrières côté ouest pour se diriger sur Main Streeet (la rue principale)», a relaté le chef de la police, Dan Thompson, lors d'une conférence de presse.

«La voiture a renversé plus de 20 personnes, certaines d'entre elles étaient des enfants et il y a eu des blessés à cause de cet incident», a-t-il précisé. 

Auparavant des responsables locaux avaient, de leur côté, indiqué que 11 adultes et 12 enfants avaient été transportés à l'hôpital.

«La police de Waukesha a retrouvé un véhicule suspect. Une enquête est en cours», a encore ajouté M. Thompson, en ajoutant qu'une «personne d'intérêt» avait été arrêtée.

Capture d'écran

«Grand choc»  

La police a fait feu contre le véhicule pour tenter de l'arrêter, ont également indiqué les autorités.

Les écoles n'ouvriront pas lundi et certaines routes resteront fermées pendant la durée de l'enquête, a précisé de son côté M. Thompson.

Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Luc Laliberté, spécialiste en politique américaine sur QUB radio :

Angelito Tenorio, candidat au poste de Trésorier de l'État et présent sur les lieux, a raconté au Milwaukee Journal Sentinel avoir vu un véhicule de type SUV s'engager à toute vitesse sur la route empruntée par la parade. «Ensuite, j'ai entendu un grand choc et des cris assourdissants de personnes heurtées par le véhicule», a-t-il raconté.

Selon des témoins et des images, le SUV a fait irruption dans la parade derrière un groupe de musiciens scolaires qui défilaient.

«Tout ce que j'ai entendu, c'était des cris et ensuite des gens hurler le nom de leurs enfants», a raconté à la chaîne CNN un témoin, Angela O'Boyle, dont l'appartement surplombe la rue principale où se déroulait cette parade.

Le président américain Joe Biden a été informé de cet incident, la Maison-Blanche «se tient précisément informée de la situation à Waukesha et nos cœurs se brisent face à tous ceux qui ont été frappés par ce terrible incident», a indiqué un responsable de la présidence américaine. «Nous avons contacté les responsables locaux et de l'État pour offrir notre aide si nécessaire», a-t-il ajouté.

Plusieurs parlementaires du Wisconsin ont exprimé leurs condoléances, dont la sénatrice démocrate Tammy Baldwin pour qui cette «horrible violence brise nos coeurs».

Le gouverneur du Wisconsin Tony Evers a déclaré dans un tweet avoir «ordonné que les drapeaux des Etats-Unis et du Wisconsin flottent à mi-mât, tandis que nous continuons de prier pour Waukesha et les enfants, les proches, et les voisins dont les vies ont été changées pour toujours par une tragédie inimaginable la nuit dernière».

Cet incident a eu lieu au terme d'une semaine agitée dans le Wisconsin où Rittenhouse, a été acquitté à son procès cette semaine après avoir abattu l'an dernier deux hommes lors d'émeutes et de manifestations contre les violences policières à Kenosha, situé à environ 80 km de Waukesha.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.