/finance/homepage

Débrayage de la dernière chance des travailleurs en CPE affiliés à la CSN

Les négociations étant toujours au point mort, les travailleurs en centres de la petite enfance (CPE) affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont cherché à se faire entendre mercredi, avec deux grandes manifestations à Montréal et à Québec.

• À lire aussi: Semaine de grèves dans les CPE

• À lire aussi: Grèves en garderie: encore aucun point d’entente sur les horaires

«Quoiqu’en dise Sonia Lebel, nous exigeons un rattrapage salarial pour toutes les travailleuses et travailleurs de CPE depuis le début des négociations», a déclaré Caroline Senneville, présidente de la CSN, par voie de communiqué.

À Montréal, les grévistes étaient rassemblés au parc des Faubourgs, au pied du pont Jacques-Cartier, à quelques coins de rue des bureaux du ministère de la Famille, où les négociations se tenaient.

Une présence policière accrue de la Sûreté du Québec était manifeste pendant que la foule de manifestants s’attroupait à l’occasion de leur neuvième journée de grève d’un mandat qui en compte dix.

À Québec, les éducatrices se sont réunies devant l’Hôtel du Parlement, là où se déroulaient les consultations publiques sur la nouvelle politique familiale du gouvernement Legault.

«Sur papier, le gouvernement semble avoir de grands projets pour les services de garde éducatifs. Il veut créer 37 000 places. Il semble toutefois oublier qu’un CPE, ce ne sont pas juste des briques et du mortier et ce n’est pas juste des éducatrices non plus», a rappelé la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Lucie Longchamps.

Les CPE et Québec ne s’entendent pas sur les rémunérations des responsables de l’alimentation, des préposés à l’entretien et les agentes de conseil.

Les manifestations se poursuivront jeudi. Le syndicat en profitera pour solliciter auprès de ses membres un mandat de grève générale illimitée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.