/sports/homepage

Guy Lafleur se battra jusqu'au bout

Même si Guy Lafleur est grandement affecté par la maladie, il continue de se battre comme un guerrier. 

• À lire aussi: Retrait du chandail de Guy Lafleur: un passage marquant à Québec

• À lire aussi: [VIDÉO] Retrait du célèbre numéro 4: de touchantes retrouvailles pour Guy Lafleur

Son fils, Martin, a donné les plus récentes nouvelles concernant son père lors d'une entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mercredi. 

«Il va bien malgré les circonstances. Ce sont des épreuves qui sont très difficiles, en ce moment, pour lui et la famille. On garde un bon moral et on prend ça un jour à la fois. Nous sommes tellement bien entourés avec le CHUM et les Canadiens qui sont derrière mon père. Ça aide énormément.»

Martin Lafleur a tenu à remercier les nombreux partisans des Canadiens qui envoient des messages à leur idole. Cette vague d'amour fait une réelle différence, selon lui.  

«On ne peut jamais s'imaginer se faire apprendre une nouvelle comme ça. De voir l'appui du public et tout l'amour qu'il reçoit, on n'a pas les mots pour décrire ce que ça peut amener.»

Écoutez la chronique de Jean-François Baril Lacroix au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio: 

Questionné à savoir s'il sentait son père vulnérable, l'invité de Jean-Charles Lajoie a déclaré que la légende québécoise affrontait le défi qu'il doit surmonter avec une mentalité de gagnant.

«Mon père est un batailleur. Peu importe ce qu'il a fait, il s'est tout le temps battu jusqu'au bout. C'est un homme de convictions. C'est certain que c'est difficile. On a tous des hauts et des bas à gérer ça, mais je vois quelqu'un qui se bat pour sa vie. Ça prend quelqu'un de très fort pour faire tous les traitements et tout le cheminement pour guérir de cette maladie.»

Martin Lafleur est également revenu sur les émouvantes cérémonies pour honorer Guy lorsque la LHJMQ a retiré son numéro.

«C'était vraiment incroyable de vivre ça en famille et de voir tout l'hommage donné à mon père pour sa carrière au niveau junior. J'étais content que ma fille puisse vivre ça, même si elle est très jeune. C'était absolument touchant.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.