/news/politics

Je ne veux pas être méchant, mais ...

La gouverneure générale Mary Simon a prononcé son premier discours du Trône, hier. Elle a fait son allocution en anglais et en inuktitut, deux langues qu’elle parle couramment, ainsi qu’en français, langue qu’elle ne maîtrise pas.

• À lire aussi: La réconciliation au cœur du discours du Trône de Mary Simon

La femme de 74 ans s’est engagée à apprendre le français quand elle a été nommée par Justin Trudeau, il y a quatre mois. Mario Dumont n’est pas impressionné par sa performance dans la langue de Molière, au contraire. 

 Écoutez Mario Dumont et Benoît Dutrizac sur QUB radio: 

«Je ne veux pas être méchant, mais son discours est marqué par le fait que la gouverneure générale ne parle pas français, n’est pas capable de le lire. C’est à peine audible. Ça nous dit que plusieurs mois après, elle n’est pas capable de lire en français et lire une langue est facile», souligne notre chroniqueur politique.

Puis, il ajoute. «Avant qu’elle puisse débarquer à Victoriaville et placoter avec les gens à bâton rompu dans une soirée où elle viendrait remettre des prix ...», lance-t-il avec un air dubitatif. 

*** Voyez l’intégrale de la chronique de Mario Dumont dans la vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.