/finance/homepage

Pénurie de main-d’œuvre: «il est urgent d'agir», disent les PME

À la veille du mini-budget à Québec, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) rappelle au gouvernement Legault «qu’il est urgent d’agir» sur la question de la pénurie de main-d’œuvre. 

• À lire aussi: Pénurie de main-d'oeuvre: prime de 6000$ par année pour se présenter au travail

• À lire aussi: Pénurie de main-d'oeuvre: la fin de «liberté 55»

La FCEI a dévoilé, mercredi, les attentes des PME québécoises relativement à ce nouveau budget.

En tête de liste viennent une demande d’aide aux employeurs afin de faire face aux pénuries de main-d’œuvre, la réduction de la paperasse gouvernementale pour les PME et une révision de la taxation.

Selon les données du sondage réalisé par la FCEI, 44% des entreprises québécoises doivent refuser des contrats par manque de main-d’œuvre et 63% des entrepreneurs doivent faire plus d’heures de travail.

«Le ministre des Finances doit adopter des mesures phares qui répondent aux besoins des PME et qui minimiseront les impacts négatifs pour notre économie», a déclaré François Vincent, vice-président pour le Québec de la FCEI, par voie de communiqué. 

Afin de les aider dans cette crise, les PME demandent notamment au gouvernement une réduction des taxes et impôts et la bonification des crédits d'impôt, ce qui pourra les aider à attirer davantage de candidats. 

Administration publique et taxation 

La FCEI souhaite également que le gouvernement Legault revoie à la baisse le nombre d’employés dans l’administration publique puisque la taille de celle-ci influe sur la taxation des PME, selon l’organisation. 

«Faire grossir l'État met énormément de pression sur l'augmentation des taxes et impôts. Les entrepreneurs demandent au gouvernement du Québec d'assurer le contrôle de la taille de l'administration publique ainsi que d'établir une taxation équitable pour les PME», a indiqué François Vincent dans le communiqué.

Enfin, la FCEI tient à rappeler au gouvernement que les PME subissent toujours les conséquences de la pandémie de COVID-19 et ont donc toujours besoin de soutien. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.