/news/law

Un policier du SPVQ accusé d'avoir agressé sexuellement une collègue de travail

bloc spvq

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Un policier du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a été accusé formellement, ce matin, d’avoir agressé sexuellement une collègue de travail lors d’une fête qui s’est déroulée en août à Boischatel. 

Le policier Christian Lachance, âgé de 50 ans, était représenté par avocat lorsque la poursuivante, Me Lili Ann Laforest, a déposé les accusations et remis la preuve à la défense.  

Selon la dénonciation, on reproche à Lachance d’avoir agressé l’une de ses collègues, mais également, d’avoir produit «subrepticement un enregistrement visuel» de cette dernière «qui se trouvait dans des circonstances pour lesquelles il existait une attente raisonnable de protection en matière de vie privée».   

Les événements allégués se seraient produits dans le cadre d’une fête réunissant une dizaine de policiers du SPVQ. 

Selon nos informations, Lachance aurait été arrêté par la Sûreté du Québec deux jours après les événements et serait depuis suspendu avec solde.     

  • Fait important: deux policiers portent le même nom au Service de police de la Ville de Québec. Le policier visé par les présentes accusations n’a jamais été sergent-détective et il ne s’agit pas de celui qui travaille actuellement comme lieutenant de patrouille par intérim.    
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.