/news/coronavirus

Vaccination 5 à 11 ans : il faut écouter et répondre aux questions des parents, dit la Dr Caroline Quach

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Le gouvernement a choisi la bonne stratégie en adoptant la méthode douce pour inciter les parents à faire vacciner leurs enfants contre la COVID-19, estime la pédiatre et microbiologiste-infectiologue Caroline Quach. 

• À lire aussi: Plus de 115 000 rendez-vous déjà pris pour la vaccination des enfants

• À lire aussi: Vaccination des enfants: des inquiétudes et du soulagement chez les parents

«Ceux qui vont vouloir aller se faire vacciner vont y aller, mais on ne se mettra pas nécessairement les autres à dos. Je ne crois pas que ce soit une approche qui soit gagnante dans le long terme», a-t-elle expliqué à Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio, mercredi.

Plus de 115 000 rendez-vous ont déjà été pris au Québec pour la vaccination des 5 à 11 ans. N’empêche, de nombreux parents demeurent inquiets. Caroline Quach a indiqué que plusieurs veulent savoir par exemple ce qui pourrait se manifester comme conséquence dans 10 ans, une information évidemment inconnue pour le moment.

«Je ne peux pas vous dire non plus ce qui va arriver avec cette COVID-là dans 10 ans. Éventuellement, on va tous l’attraper, on le sait elle est contagieuse cette infection-là. Je ne sais pas ce qui va arriver dans un enfant de 5 ans aujourd’hui qui pourrait l’attraper dans 6 ou 7 ans», a expliqué la pédiatre.

«On a tendance comme parent à vouloir la réponse parfaite pour notre enfant, a-t-elle ajouté.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.