/news/coronavirus

COVID-19: un Thanksgiving américain dans «la crainte du pire»

Près de 20 millions d’Américains transiteront par les aéroports cette fin de semaine pour célébrer l’Action de grâce en famille. Des mouvements de masse qui pourraient avoir des impacts dévastateurs, selon un expert.

«Avec quasiment aucune restriction de voyage à part le port du masque, je crains que cette reprise épidémique, qui est déjà là, s’amplifie après les rassemblements familiaux», s’est inquiété le Dr Julien Cavanagh, professeur assistant de neurologie à l'Hôpital universitaire Emory d’Atlanta, en entrevue avec Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio.

La cinquième vague est déjà bien amorcée aux États-Unis, a-t-il souligné, notamment dans le Midwest et les états de la Nouvelle-Angleterre.

«Cette année, on est de retour avec des voyages et des rassemblements familiaux tout à fait similaires avec ce qu’on avait en 2019. Cependant, on a la vaccination qui va protéger quand même à peu près 60 % des Américains. Ça change la donne, mais pas suffisamment pour que ça empêche cette reprise épidémique», a estimé le Dr Cavanagh.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.