/news/coronavirus
Populaire

Une 5e vague «beaucoup plus intense que les autres»

L’Europe est frappée de plein fouet par la cinquième vague de COVID-19, forçant plusieurs pays à remettre en vigueur des mesures de confinement et des règles sanitaires. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Montée des cas de COVID-19: les Québécois inquiets pour Noël

Ancien élève modèle, l'Allemagne fait présentement face à sa plus forte vague d'infection depuis le début de la pandémie. 

De nombreux hôpitaux sont débordés, tout comme les fabricants de cercueils.

La Slovaquie, elle, vient d'entrer dans un confinement quasi total pour les deux prochaines semaines.

«Cette vague est beaucoup plus intense que les autres», admet un médecin slovaque.

La France n’est pas en reste.

Alors que le nombre d'infections a triplé en deux semaines dans le pays, le gouvernement ouvre maintenant la troisième dose à tous les adultes, cinq mois après leur seconde.

Le masque redevient aussi obligatoire dans les lieux publics intérieurs, et les non-vaccinés devront passer un test à leurs frais toutes les 24 heures au lieu de tous les trois jours.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs estimé que la COVID-19 pourrait causer 700 000 décès supplémentaires sur le Vieux Continent d'ici le printemps.

Et comme pour ajouter à l'incertitude, voilà qu'un nouveau variant vient d'être découvert en Afrique du Sud, le pire découvert jusqu'à présent, selon des scientifiques britanniques.

Mieux au Canada?

Si la situation se dégrade rapidement en Europe, les choses pourraient être différentes au Canada. 

Selon les experts, le pays risque de mieux s'en tirer que l'Europe notamment parce que le taux de vaccination ici est plus élevé.

Le ministre fédéral de la Santé prévient toutefois que la montée des infections au Canada n'est sans doute pas terminée.

«Au Québec et au Canada, au cours des prochaines semaines, la situation va être un petit peu plus fragile en raison du fait que les gens vont être de plus en plus à l'intérieur», déclare Jean-Yves Duclos. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.