/news/society

Du verglas et des forts vents à Terre-Neuve et au Labrador

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Après la tempête de pluie qui a déferlé sur Terre-Neuve, du verglas tombera dans la nuit de vendredi à samedi dans les régions du Labrador et de Wabush, quand des vents soufflant en rafales de 100 km/h sont prévus samedi sur la côte sud-ouest.

• À lire aussi: Neige, pluie et verglas pour la fin de semaine

• À lire aussi: Jusqu'à 250 mm de pluie sur Terre-Neuve

• À lire aussi: Neige et écoles fermées en Abitibi

Le réseau routier de la côte ouest de Terre-Neuve a subi de graves dommages cette semaine en raison de la pluie torrentielle qui a causé des inondations.

«On a autorisé une demande d’aide de la province et on va envoyer des membres des Forces armées canadiennes qui offriront un soutien logistique et en matière de transport et veilleront à votre sécurité. On est là pour vous!», a écrit Justin Trudeau sur Twitter vendredi.

En mode réparations

Le ministère des Transports et de l’Infrastructure de Terre-Neuve a fait le point, vendredi, sur les progrès des réparations des routes endommagées.

Le ministère prévoit que les travaux de construction sur la route transcanadienne se poursuivront pendant plus d’une semaine en raison du nombre de tronçons endommagés.

Les entrepreneurs ont commencé à installer des ponceaux à Overbrook Falls et le remblayage a commencé. Les entrepreneurs continuent également de préparer d’autres zones endommagées pour les ponceaux qui ont été livrés dans la région.

Les autoroutes à huit endroits dans la vallée de Codroy restent fermées en raison de dommages ou de niveaux d’eau élevés, avec des itinéraires alternatifs disponibles.

Traversiers au ralenti

À la demande du gouvernement provincial, Marine Atlantique a mis en œuvre son plan d’urgence pour reprendre temporairement le service de traversier entre Argentia et North Sydney.

«Notre objectif est de transporter le volume le plus élevé possible de biens essentiels et d’achalandage de passagers durant cette période difficile. Malheureusement, nous n’avons pas la capacité à notre port d’Argentia de transporter tout l’achalandage», informe Marine Atlantique.

Le service est également limité entre Port aux Basques et North Sydney.

«Nous anticipons des répercussions potentielles aux traversées à compter du samedi 27 novembre jusqu’à mardi 30 novembre», peut-on lire sur le site web.

Pour sa part, le ministre de la Protection civile du Canada, Bill Blair, surveille de près la situation.

«Nous serons toujours là pour protéger les Canadiens, pour atténuer l’impact des conditions météorologiques extrêmes à Terre-Neuve-et-Labrador», a-t-il écrit sur Twitter, vendredi.

Le météorologue d’Environnement Canada, Justin Boudreau, a cité deux catastrophes naturelles qui ont causé dans le passé des dommages comparables ou pires à cette tempête de pluie. Il s’agit de la tempête tropicale Matthew qui avait donné des quantités importantes de pluie sur Terre-Neuve et l’île du Cap-Breton en 2016 ainsi que l’ouragan Igor qui a frappé la province avec force en 2010.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.