/news/coronavirus

Durcissement des restrictions sanitaires aux Pays-Bas

Le premier ministre néerlandais a annoncé vendredi un renforcement des restrictions sanitaires pour lutter contre une flambée des cas de COVID-19, comme notamment la fermeture à 17h des bars, restaurants et magasins non essentiels.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Nouveau variant: des craintes inédites depuis l'avènement du Delta

«À partir de dimanche, tout aux Pays-Bas est en principe fermé entre 17h et 05h», à part notamment des magasins essentiels, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte lors d'une conférence de presse à La Haye, où quelques dizaines de manifestants s'étaient rassemblés.

Les écoles restent ouvertes en dépit du fait que la plus forte augmentation des infections concerne les enfants.

«Il faut être réaliste, les chiffres quotidiens sont toujours plus hauts», a déclaré M. Rutte.

Les autorités néerlandaises ont enregistré 21 350 nouvelles infections vendredi, légèrement en dessous de la moyenne de 22 258 cas sur les sept derniers jours.

«Moins de la moitié des personnes avec des symptômes se font tester, cela montre que le message ne passe pas suffisamment et j'en assume le blâme», a-t-il ajouté.

Les hôpitaux annulent des opérations prévues pour libérer des lits alors que les cas atteignent des niveaux record, malgré les restrictions déjà en vigueur et le fait qu'environ 85% des adultes néerlandais sont vaccinés.

Des personnes se sont rassemblées devant les ministères à La Haye pendant la conférence de presse de M. Rutte, avec des mégaphones et des sifflets, a constaté un journaliste de l'AFP.

Des fourgons de police et des agents de la police anti-émeute étaient déployés sur les lieux, craignant de nouvelles émeutes après plusieurs jours de tensions dans l'ensemble du pays.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.