/news/coronavirus

Variant Omicron: entrée interdite aux étrangers ayant séjourné dans le sud de l’Afrique

Ottawa suspend temporairement l'entrée au pays de voyageurs étrangers qui ont visité un des sept pays du sud de l'Afrique, incluant l'Afrique du Sud, au cours des 14 derniers jours. 

• À lire aussi: Un variant Omicron «à la puissance 10»?

• À lire aussi: Le variant B.1.1.529 du COVID classé «préoccupant» par l'OMS et baptisé Omicron

• À lire aussi: Nouveau variant: des craintes inédites depuis l'avènement du Delta

Mis à part l’Afrique du Sud, les pays visés par la nouvelle politique sont le Mozambique, le Botswana, le Zimbabwe, le Leshoto, l’Eswatini et la Namibie, région qui pourrait se transformer en foyer d’éclosion du nouveau variant Omicron. 

Le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos en a fait l’annonce lors d’un point de presse en début d’après-midi vendredi.  

Le gouvernement demande aux ressortissants étrangers qui ont transigé par un de ces sept pays et qui sont déjà entrés au Canada de se placer en quarantaine «immédiatement» et d’aller se faire tester pour la COVID-19. 

Les citoyens et résidents canadiens qui ont passé par ces pays dans les 14 derniers jours seront testés à leur arrivée et devront se placer en quarantaine «jusqu’à la réception d’un résultat négatif».  

Écoutez l’analyse du virologue Benoit Barbeau sur QUB radio

Même si le résultat est négatif à leur arrivée, ces personnes devront faire une quarantaine jusqu’au moins autour du huitième jour, soit après la réception d’un deuxième résultat de test confirmant bel et bien qu’ils ne portent pas le virus de la COVID-19. 

De plus, les vols vers les sept pays en question seront «fortement» déconseillés par Affaires mondiales. 

Finalement, les Canadiens revenant de cette région qui passent par un autre pays pour revenir au Canada devront se faire tester dans le pays en question afin de pouvoir mettre les pieds au pays. 

Écoutez la rencontre Latraverse-Dumont, avec Emmanuelle Latraverse, Mario Dumont et Vincent Dessureault:

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.