/sports/homepage

L'adjoint de Marc Bergevin démissionne

Il y a un premier domino qui tombe parmi les hautes sphères des hommes de hockey du Canadien. Scott Mellanby, l’adjoint au directeur général Marc Bergevin, a remis sa démission.

• À lire aussi: CH: ça s’annonce encore difficile

• À lire aussi: Un vendredi loin d'être fou pour le Canadien

• À lire aussi: Claude Julien commente son congédiement pour la première fois

Mellanby a confirmé l’information, d’abord ébruitée par Michael Russo du site The Athletic au Minnesota, lors d’une série de messages textes avec le «Journal».

À l’emploi du CH depuis la saison 2012-2013, dans un rôle de directeur du développement pour ses deux premières années et ensuite adjoint au DG, Mellanby constituait l’une des premières embauches de Bergevin.

Mellanby, qui a connu une carrière de 1431 matchs dans la LNH, a décliné l’invitation pour une entrevue au «Journal». L’homme de 55 ans préférait probablement laisser retomber la poussière.

Gorton dans le décor...

Il n’y a jamais de hasard dans le monde du hockey. Le CH connait une saison misérable après le parcours féérique jusqu’en finale de la Coupe Stanley. On pouvait prédire un coup de balai.

Le départ de Mellanby a offert un autre indice important. Il y a de la grogne parmi les dirigeants de l’équipe et le propriétaire et président, Geoff Molson.

À la dernière année de son contrat dans le siège de DG, Bergevin vit probablement sur du temps emprunté à Montréal. L’ancien défenseur a dit plus d’une fois qu’il avait l’équipe à cœur, mais qu’il ne pouvait pas dire à quoi ressemblera son avenir.

Selon Elliotte Friedman, de Sportsnet, le Tricolore a demandé la permission aux Rangers de New York pour s’entretenir avec Jeff Gorton. Congédié de son poste de DG des Rangers au mois de mai 2021, Gorton a encore un contrat avec la formation new-yorkaise.

Avant de se faire remplacer par Chris Drury, Gorton avait grandement aidé à la relance des Rangers avec des acquisitions clés comme Artemi Panarin et Adam Fox en plus de bons choix au repêchage.

Âgé de 53 ans, l’Américain originaire du Massachusetts ne parle toutefois pas français. Il pourrait toutefois débarquer à Montréal dans un rôle de président des opérations hockey.

Signe d’une équipe en discorde, le collègue Pierre LeBrun, du site Athletic.com, a rapporté que Molson aurait offert un poste de président ou de DG à Mellanby pour ensuite l’informer qu’il ne faisait plus partie des candidats. C’est à ce moment que Mellanby aurait écrit sa lettre pour dire bye-bye au CH.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.