/news/coronavirus

Omicron menace le temps des fêtes

Tranquillement avec l’apparition du nouveau variant Omicron, les Britanniques commencent à craindre de vivre le même scénario qu’en 2020 et d’être obligés de passer un Noël confiné dans leur domicile.

• À lire aussi: Le variant Omicron détecté au Royaume-Uni

• À lire aussi: «L’arrivée de ce variant est absolument inévitable»

• À lire aussi: Pays-Bas: le variant Omicron «probablement» parmi 61 passagers positifs

«Deux cas au Royaume-Uni, les Britanniques commencent à être inquiets», explique le journaliste indépendant à Londres, Alexander Seale.

Même si le premier ministre de la Grande-Bretagne, Boris Johnson souhaite un meilleur Noël que l’an dernier, le variant Omicron pourrait compliquer les choses selon les autorités sanitaires britanniques. 

«Les conseillers scientifiques en compagnie du premier ministre étaient en conférence de presse samedi et ils ont dit que ce nouveau variant est vraiment incertain donc il va falloir attendre quelques semaines»

Une période d’observation

Avec les nouvelles mesures du gouvernement, les autorités se donnent une période de trois semaines pour observer le développement du virus et espèrent que les nouvelles mesures freineront sa propagation.

«Beaucoup de personnes disent qu’ils ne souhaitent pas faire des tests PCR parce qu’ils sont doublement vaccinés, donc on pourrait se retrouver à la case de départ comme l’an dernier», souligne Alexander Seale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.