/news/world

Un enfant de 5 ans tué pendant le tournage d’une vidéo pour les réseaux sociaux

Une histoire d’horreur a frappé une famille du Minnesota, aux États-Unis, qui célébrait l’Action de grâce, jeudi soir.

À Brooklyn Park, près de Minneapolis, un adolescent de 13 ans aurait accidentellement tué un enfant de cinq ans avec une arme à feu qu’il utilisait afin de tourner une vidéo pour ses réseaux sociaux.

Selon l’enquête préliminaire, un groupe de quatre ou cinq joueurs auraient pris une arme qui se trouvait dans la résidence et l’ont amenée dans le garage afin de filmer une vidéo.

Un coup de feu a été tiré et un jeune garçon qui faisait partie du groupe a été atteint par le projectile. À leur arrivée, les secours ont tenté de ranimer l’enfant de cinq ans, mais il était trop tard.

«C’est un malheureux accident qui fait l’objet d’une enquête rigoureuse», a expliqué le chef du département de police de Brooklyn Park, Mark Bruley.

L'adolescent a été arrêté et placé en détenton dans un centre pour mineurs.

Des adultes étaient présents à ce rassemblement familial. L’enquête tentera notamment de déterminer qui supervisait les enfants et comment ces derniers ont pu avoir accès à l’arme à feu.

«Il faut garder les armes et les munitions séparées et sous clé. En tant qu’adultes, nous avons la responsabilité que les jeunes ne puissent mettre la main dessus», a clamé Mark Bruley.

Les armes à feu ont fait au moins 35 autres victimes jeudi, alors que les Américains célébraient Thanksgiving, l'une des fêtes les plus populaires du pays, selon le site Gun violence Archives.

Une fillette de 5 ans est morte à South Fulton, dans la banlieue d'Atlanta. Sa famille a déclaré sur la chaîne locale WCB-TV qu'elle avait accidentellement déchargé une arme posée sur une chaise. C'est un enfant de trois ans qui a tiré par accident, a toutefois assuré la police sur la chaîne Fox.

Un homme de 25 ans a lui été abattu à Philadelphie par une balle perdue alors qu'il dînait en famille. La police recherche un jeune homme de 19 ans soupçonné d'avoir tiré après avoir été éconduit d'une autre fête, dans une maison du voisinage, selon la filiale locale de NBC.

Les violences par armes à feu ont augmenté depuis le début de la pandémie aux États-Unis. Elles ont fait plus de 40 000 morts depuis le début de l'année, en incluant les suicides, selon Gun violence archive. 274 enfants de moins de 12 ans figurent dans ce sinistre décompte.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.