/finance/homepage

Une usine de pâte de tomates québécoise de 50 M$ sur la table

Après avoir lancé son « Quetchup » 100 % québécois, Simon-Pierre Murdock planche sur un projet d’usine de pâte de tomates de 50 M$ pour contrecarrer le géant Kraft Heinz, a appris Le Journal.

« On travaille secrètement depuis huit mois des plans maîtres pour construire notre propre usine de pâte de tomates de 50 millions de dollars », confirme au Journal Simon-Pierre Murdock, fondateur de Canada Sauce, de Saguenay.

Simon-Pierre Murdock

Photo Francis Halin

Simon-Pierre Murdock

« On a déjà investi plusieurs centaines de milliers de dollars dans l’ingénierie », explique l’homme d’affaires, qui est aussi à la tête de Morille Québec, une entreprise de champignons et d’épices sauvages d’ici.

Il y a un an, le gouvernement Legault a accordé un prêt de deux millions de dollars au géant américain Kraft Heinz, qui achète ses tomates des États-Unis, le jour du lancement de sa vaste campagne « Achetons québécois ».

Deux jours après, M. Murdock avait dénoncé ce coup de pouce de Québec. Depuis, l’entrepreneur a lancé son « Quetchup » 100 % québécois, et prépare l’ouverture de sa propre usine de pâte de tomates. 

« On veut ramener au Québec la première usine de pâte de tomates pour que l’on arrête enfin d’être dépendant des multinationales américaines », dit-il.

La Rive-Sud de Québec (Lévis), la Montérégie et Drummondville, dans le Centre-du-Québec, sont dans sa mire. « Notre usine va s’appeler La maison de la tomate parce que l’on veut être un centre d’innovation », poursuit-il.

Pour l’accueillir, il faudra une municipalité avec un bon débit d’eau pour pouvoir laver aisément ses tomates, des fruits à proximité et de l’espace pour laisser circuler une trentaine de gros camions par jour pour nourrir l’usine.

Canada Sauce

Photo courtoisie

20 millions à Kraft Heinz 

En entrevue, Simon-Pierre Murdock ne passe pas par quatre chemins : il espère que le gouvernement Legault, qui se fait l’apôtre de l’achat local, saura lui donner un coup de pouce.

Ces dernières années, Kraft Heinz a eu au moins 20 millions de dollars en aides publiques de toutes sortes de Québec, soit 15 millions de dollars (2002), 3,8 millions de dollars (2016) et 2 millions de dollars (2020).

« On n’a parlé à aucun ministre, mais on est en contact avec l’équipe du programme Essor. On espère avoir la même réceptivité que Kraft Heinz », lance-t-il.

L’entrepreneur, qui porte ce projet avec l’homme d’affaires du coin Jean Boivin, est déjà en discussion avec Fondaction.

Aujourd’hui, entre 50 % et 70 % de la production mondiale de la pâte de tomates provient de la Chine, souligne-t-il, une tendance qu’il veut renverser.

Important contrat 

Pour l’aider à concrétiser l’usine, le patron de Canada Sauce vient de décrocher un important contrat avec l’américaine Pastene.

« On vient de signer une entente nord-américaine avec Pastene pour plusieurs millions de dollars. Un ketchup aux herbes italiennes sort la semaine prochaine », partage-t-il, sourire aux lèvres.

« Les caisses commandées permettent de faire travailler des dizaines de personnes, et de faire des profits pour les réinvestir dans l’usine », conclut-il.  

  • Simon-Pierre Murdock estime qu’il y a maintenant une pénurie de pâte de tomates, qui fait bondir les prix de 10 % à 20 % en raison de la baisse de productivité en champs et des problèmes de la chaîne d’approvisionnement.    

Canada Sauce  

Fondation : 2017

Fondateurs : Simon-Pierre Murdock et Jean Boivin 

Actionnaires : Simon-Pierre Murdock, Jean Boivin et Frédérick Eleonore

Employés : 40

Siège social : Saguenay 

Marques (produits) : Canada Sauce et Morille Québec 

Usine projetée

Pieds carrés : 150 000 pieds carrés

Employés : 100

Machinerie : robotisée et récolteuse automatisée pour les champs de tomates 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.