/sports/homepage

Congédiement de Bergevin : une décision prise il y a deux mois?

Le congédiement de Marc Bergevin, bien qu’il suscite une onde de choc, n’a rien de surprenant, selon l’animateur de TVA Sports, Jean-Charles Lajoie.

• À lire aussi: C’est la fin pour Bergevin et Timmins

• À lire aussi: «C’est la tête bien haute que je quitte», dit Marc Bergevin

• À lire aussi: Canadien: Jeff Gorton bientôt nommé vice-président

«C’était devenu le secret le moins bien gardé dans les cercles de la Ligue nationale de hockey. Tout le monde savait autour de la Ligue que Marc Bergevin n’allait pas être de retour à l’issue de son entente actuelle», a affirmé le pilote de l’émission «JiC».

Jean-Charles Lajoie est d’avis que la décision de remercier le directeur général du Canadien avait été prise lors d’une réunion des hauts dirigeants du Groupe CH, au début du mois d’octobre.

Selon lui, à l’issue de cette rencontre, il aurait été établi que le contrat de Marc Bergevin ne serait pas prolongé au-delà de la saison 2021-2022.

L’animateur est convaincu que le principal intéressé était au courant et que le plan était de le garder en poste au moins jusqu’aux Fêtes.

Toutefois, les déboires du tricolore sur la patinoire auraient forcé la main à Geoff Molson.

«L’équipe ne finit pas par sortir des blocs. Tout est tout croche dans cette gestion et quand tout est tout croche, il faut regarder en haut de la pyramide», explique Jean-Charles Lajoie.

Le fait de garder Bergevin en poste plus longtemps aurait également pu être motivé par l’argent, suggère l’animateur.

«Payer un homme de hockey de la trempe de Bergevin pendant toute une année, évidemment, ça a des implications financières beaucoup plus importantes que de le faire à ce moment-ci», mentionne-t-il.

La suite des choses 

Jean Charles Lajoie se réjouit de l’arrivée de Jeff Gorton à titre de vice-président exécutif aux affaires hockey chez le Canadien.

Selon lui, l’ancien DG des Rangers est «l’une des meilleures têtes de hockey qui étaient disponibles»

Jeff Gorton aura ensuite le mandat de nommer un directeur général francophone, estime Jean-Charles Lajoie.

Selon l’animateur, Mathieu Darche, Daniel Brière et Martin Madden Jr font partie des noms qui seront considérés pour remplacer Marc Bergevin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.