/news/society

Abbotsford menacée par le débordement du fleuve Nooksack

Les résidents d’Abbotsford en Colombie-Britannique avaient la peur au ventre dimanche soir, alors que le fleuve Nooksack, dans l’État de Washington, menaçait de sortir de son lit pour inonder la municipalité.  

Le maire Henry Braun s’inquiétait de cette éventualité, d’autant plus que le fleuve a rompu la digue à Everson dimanche après-midi, selon ce qu’a rapporté «Vancouver Sun».

• À lire aussi: Inondations: un détour de sept heures pour se rendre à Vancouver

• À lire aussi: Inondations en Colombie-Britannique: le programme d’alerte bientôt utilisé

• À lire aussi: La Colombie-Britannique encore sous l’eau

La municipalité d’Abbotsford, frappée par la tempête, a forçé l’évacuation de près de 90 résidences dimanche matin dans le quartier Huntington Village, alors qu’elle se prépare aux pires des scénarios. 

Des sacs de sable ont été posés pour protéger les maisons, alors que l’administration municipale s’inquiétait du débordement de la rivière Nooksack. 

Si Dam Nature semble donner un répit pour la journée de lundi, les conditions météorologiques risquent toutefois de se gâter avec l’arrivée d’une troisième rivière atmosphérique pour mardi et mercredi, ce qui renforce les risques d’inondation. 

Le gouvernement provincial se dit prêt à utiliser son système d’alerte pour la première fois si la situation l’exige.  

Plusieurs autoroutes ont été fermées de manière préventive, notamment les autoroutes 1 et 3 dans le canyon du Fraser et à Hope, le ministère des Transports n’ayant pas encore prévu de calendrier de réouverture dans l’immédiat. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.