/news/politics

Montréal: l’opposition dévoile son cabinet fantôme

Joël Lemay / Agence QMI

À quelques heures du premier conseil municipal, l’opposition officielle à la Ville de Montréal laissera une place importante à la relève dans la composition de son cabinet fantôme. 

• À lire aussi: Caroline Bourgeois intègre le comité exécutif

• À lire aussi: Martine Musau Muele deviendra la première femme noire à présider le conseil municipal

«Je veux une opposition qui est humaine, et je veux une opposition qui a la fougue de la jeunesse, combinée à l’expérience», a expliqué Aref Salem, chef d’Ensemble Montréal.

Chantal Rossi, qui est conseillère de ville à Montréal-Nord depuis 12 ans, sera la leader de l’opposition officielle. Elle sera épaulée par Alba Stella Zúñiga Ramos, qui vient d’être élue pour la première fois dans le district de Louis-Riel.

Benoît Langevin, qui en est à son deuxième mandat, sera pour sa part le président du caucus, accompagné de Stéphanie Valenzuela, une nouvelle venue en politique, qui assurera la vice-présidence.

Lors du dernier mandat, Lionel Perez était chef de l’opposition officielle alors que Karine Boivin-Roy en était la leader. Les deux élus ont toutefois été défaits lors des dernières élections. Francesco Miele, qui était président du caucus, a pour sa part quitté la politique municipale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.