/sports/homepage

Un DG qui parle français : la priorité du PM

Legault

Photo d’archives

Impossible de ne pas entendre parler du congédiement de Marc Bergevin aux quatre coins de la province, alors que le sujet s’est même rendu jusqu’à l’Assemblée du Québec lundi.

Le premier ministre du Québec, François Legault, s’est d’ailleurs fait questionner sur la nouvelle stratégie exposée par le propriétaire du Canadien de Montréal Geoff Molson, soit d’avoir deux têtes dirigeantes pour les opérations hockey du club.

«Ce qui est important, c’est d’avoir un directeur général qui est capable de s’exprimer en français. Pour ce qui est de l’organisation, je vais leur laisser ça», a-t-il répondu.

«Maintenant, on a vu ce qui est arrivé depuis le début de la saison, c’est décevant, a poursuit Legault. On a vu aussi ce que monsieur [Trevor] Timmins a amené, ou n’a pas amené, comme choix au repêchage depuis 15-20 ans. Il y a eu des bons coups, des mauvais coups.»

Visiblement pas le plus grand partisan de l’ancien responsable du recrutement chez le Tricolore, le premier ministre s’est dit heureux de la tangente que semble vouloir prendre le propriétaire du Bleu-Blanc-Rouge.

«J’étais content de voir... bon, faut faire attention aux mots, reconstruction, c’est peut-être fort. Je pense que monsieur Molson a raison, sur papier on n’a pas une si mauvaise équipe que ça. Mais bon, est-ce qu’il y a un problème d’ambiance? Évidemment, on a perdu Carey Price, pis Shea Weber à la défense. Je pense qu’on a beaucoup de problèmes à la défense. À l’attaque, en tout cas, on a sur papier des bons joueurs.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.