/news/society

Un «sans-abri des mers» hivernera sur la Saint-Maurice

Faute d'espace pour l'héberger sur la terre ferme, un voilier devra hiverner à l'embouchure de la rivière Saint-Maurice à Trois-Rivières.

Son propriétaire a dû prendre une série de mesures pour adapter le sloop de 37 pieds aux rigueurs hivernales.

Ainsi il a dû remplir d'antigel les canalisations pour empêcher qu'elles n'éclatent et ne provoquent des voies d'eau. Il a installé, dans la cabine, un système de chauffage et un déshumidificateur raccordés à une génératrice télécommandée à distance. Il a ajouté un poêle à bois. Il y amènera le combustible en traîneau. Le défi sera de protéger le bateau contre l'assaut des glaces.

«En le mettant vraiment proche du bord, je vais éviter les grosses glaces qui vont se détacher et je vais venir souvent voir. S'il y a quelque chose, je vais faire des trous sur le bord du bateau pour être sûr que la glace ne le compresse pas», explique Marc Dumas, le propriétaire.

Avant de procéder, celui-ci a recueilli des informations. Il a alors appris que faire hiverner son voilier sur un cours d'eau est une pratique qui existe ailleurs au Québec et dans des régions nordiques comme l'Alaska.

Entreposage limité

La Marina de l'Île Saint-Quentin n'a pu accueillir son bateau cet hiver puisque la ville de Trois-Rivières y impose maintenant une limite à l'entreposage.

«Un des désirs de la ville et de l'Île Saint-Quentin, c'est de diminuer l'entreposage des bateaux sur l'île Saint-Quentin parce que ce n'est pas sa vocation première», indique Mario Cossette, commodore de la marina.

Stationner son embarcation sur la rivière durant l'hiver n'est pas une pratique interdite. Tant la police de Trois-Rivières que la GRC et le service d'incendie sont venus s'assurer que toutes les mesures sont en place pour protéger le voilier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.