/news/coronavirus

Une 3e dose doit être proposée à tous les adultes au Royaume-Uni

Une troisième dose de vaccin contre le COVID-19 doit être proposée à tous les plus de 18 ans au Royaume-Uni, dans un effort pour renforcer la protection de la population contre le variant Omicron, ont recommandé lundi les scientifiques conseillant le gouvernement sur sa campagne de vaccination.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Cette troisième dose, jusqu'à présent réservée aux plus de 40 ans, doit être désormais proposée trois mois et non plus six mois après la deuxième dose de vaccin, ont conseillé les experts de ce comité, le JCVI, lors d'une conférence de presse.

Ils ont également recommandé que les enfants de 12 à 15 ans puissent bénéficier d'une deuxième dose de vaccin contre le coronavirus trois mois après avoir reçu la première.

Le médecin-chef adjoint de l'Angleterre, le professeur Jonathan Van-Tam, a déclaré qu'Omicron qu'il a qualifié de «nouveau venu» était préoccupant.

Le nombre de mutations présentes dans ce variant «nous fait craindre un effet possible sur l'efficacité du vaccin», a-t-il expliqué, tout en appelant la population à ne «pas paniquer».

Plusieurs cas du variant Omicron du coronavirus ont été détectés au Royaume-Uni: six en Écosse, certains sans lien avec des voyages à l'étranger, et trois autres à Nottingham (centre de l'Angleterre), Chelmsford (est de Londres) et chez une personne qui s'était rendue à Londres, mais a depuis quitté le pays.

144 700 morts au Royaume-Uni

Avec plus de 144 700 morts, le Royaume-Uni figure parmi les pays les plus durement touchés par la pandémie. Au total, plus de 88% des plus de 12 ans ont reçu une première dose de vaccin au Royaume-Uni, plus de 80% une deuxième dose et plus de 30% une troisième dose.

Devant les interrogations suscitées par ce variant jugé «préoccupant» par l'OMS, le premier ministre Boris Johnson a annoncé samedi la mise en place de nouvelles restrictions.

Porter un masque dans les transports et les magasins redeviendra ainsi obligatoire à partir de mardi - mais pas dans les pubs et restaurants -, et le masque est aussi fortement conseillé dans les espaces communs des écoles à partir de l'âge de 11 ans.

Également à partir de mardi, les voyageurs arrivant au Royaume-Uni devront faire un test PCR au plus tard deux jours après leur arrivée, et s'isoler jusqu'aux résultats. Cette obligation sera aussi mise en oeuvre en Écosse qui décide, comme les autres nations du pays, de sa réponse à la crise sanitaire.

Ces mesures seront réévaluées dans trois semaines, selon le gouvernement britannique.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.