/news/society

Enquête publique sur les décès en CHSLD : «on a besoin de réponses»

Des inspecteurs doivent venir témoigner durant l'enquête publique sur les décès en CHSLD selon l’ex-infirmière Régine Laurent pour avoir un meilleur portrait de la situation qui a mené aux décès de centaines de Québécois.

• À lire aussi: Enquête de la coroner: le PQ soupçonne Québec d’avoir fabriqué de faux documents

• À lire aussi: Enquête publique sur les décès en CHSLD: aucun rapport d’inspection n’a été détruit, affirme Québec

• À lire aussi: Bureaucratite et commissionite dans les CHSLD

«Son seul but c’est de donner des réponses aux familles. Comment peut-elle donner des réponses aux familles si elle n’a pas toute l’information qu’elle a demandé», explique Mme Laurent.

C’est pour cette raison que l’ancienne infirmière lui conseille d’appeler des inspecteurs à venir témoigner.

«Je lui suggère fortement au retour des fêtes quand ça va reprendre en janvier, d’avoir plusieurs inspecteurs qui vont venir témoigner», souligne-t-elle.

Cette enquête du coroner doit toujours garder en tête qu’elle doit trouver des solutions pour les familles des victimes.

«J’ai essayé de mettre de côté ma colère pour rester dans la peine des familles. C’est pénible pour les familles qui ont perdu des êtres chers dans des conditions atroces que l’on connait, d’attendre et de recevoir des nouvelles partielles de ce qui se passe dans cette commission», souligne Mme Laurent.

Elle ajoute que tout le Québec doit connaitre la vérité pour pouvoir compléter son deuil sur cette catastrophe.

«Chaque fois qu’on en parle, j’ai comme une espèce de boule dans l’estomac et ce qui vient après j’ai juste le gout de sacrer, donc il faut que ça arrête et j’ai très hâte d’avoir les conclusions», dit-elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.