/sports/homepage

Jeff Gorton a changé le destin des Bruins

Jeff Gorton alors qu’il était le directeur général des Rangers de New York en 2016.

Photo d’archives

Jeff Gorton alors qu’il était le directeur général des Rangers de New York en 2016.

On en parle très peu, mais le nouveau vice-président aux opérations hockey du Canadien, Jeff Gorton, a joué un rôle crucial dans la conquête de la coupe Stanley des Bruins de Boston en 2011, et ce, même s’il n’était plus à l’emploi de l’équipe depuis quatre ans.

On a beaucoup documenté le passage de Gorton avec les Rangers en tant que directeur général. De sa reconstruction annoncée en grande pompe aux partisans à la signature d’Artemi Panarin, en passant par la transaction qui a amené Mika Zibanejad à New York en retour de Derick Brassard.

• À lire aussi: Du changement dans les bureaux, mais pas sur la glace

• À lire aussi: Un DG qui parle français : la priorité du PM

• À lire aussi: Dominique Ducharme ébranlé

Son séjour à Boston s’est fait davantage dans la discrétion. Embauché en 1992 comme stagiaire, il a été nommé directeur du recrutement amateur, puis il est devenu l’adjoint au DG Harry Sinden.

En 2006, lorsque le DG Mike O’Connell a été congédié, c’est à lui qu’on a confié les rênes des Bruins par intérim.

En 109 jours, soit du 25 mars au 11 juillet, date d’entrée en poste du nouveau DG Peter Chiarelli, Gorton a réalisé de bons coups, dont certains qui, encore aujourd’hui, permettent aux Bruins d’aspirer aux grands honneurs année après année.

UN REPÊCHAGE DÉTERMINANT

Les premiers dés ont été jetés lors du repêchage. 

À ce moment, Boston avait trouvé le successeur d’O’Connell, mais Chiarelli ne pouvait entrer en poste avant juillet. C’est donc à Gorton qu’est revenu le mandat de diriger les troupes lors de cet encan.

Après avoir terminé avec une fiche de 29-37-16, les Bruins possédaient la cinquième sélection au total du repêchage et l’ont utilisée pour réclamer l’Américain Phil Kessel. Ce dernier n’a pas participé à la conquête de 2011, mais il aura permis au club de l’échanger aux Maple Leafs de Toronto, en 2009, en retour de deux choix de premier tour, qui deviendront Tyler Seguin et Dougie Hamilton.

Puis, les Bruins avaient mis la main sur Milan Lucic au 50e rang.

En troisième ronde, plusieurs recruteurs de l’équipe, dont Daniel Doré, tapaient du pied afin que Gorton mette la main sur un choix, eux qui n’en avaient pas dans ce tour. Les dépisteurs avaient un nom en tête et ils ne voulaient pas rater leur chance.

Gorton avait alors envoyé les 98e et 126e sélections aux Islanders de New York en retour de la 71e, qu’ils utilisèrent pour réclamer un certain Brad Marchand.

Lors de ce même repêchage, Gorton avait également échangé le gardien Andrew Raycroft aux Maple Leafs en retour d’un jeune portier finlandais du nom de Tuukka Rask.

DEUX SIGNATURES DE TAILLE

S’il a surtout suivi les recommandations de ses recruteurs en 2006, Gorton a tout de même complété un été productif en réalisant deux grosses prises sur le marché des joueurs autonomes.

Tout d’abord, il a offert un contrat à l’attaquant Marc Savard pour quatre ans à raison de 5 millions $ par saison, le 1er juillet. Le lendemain, il a frappé un autre grand coup : le défenseur Zdeno Chara a accepté de quitter Ottawa pour signer un pacte de cinq ans et 37,5 M$ à Boston.

À sa troisième campagne avec les Bruins, Chara a remporté le trophée Norris et, deux ans plus tard, il soulevait la coupe Stanley. 

Dans le cas de Savard, il a connu des saisons de 96, 78 et 88 points au Massachusetts avant que des problèmes de commotions cérébrales viennent mettre un terme à sa carrière.

LE GROS TROPHÉE

Gorton a toutefois été congédié au terme de la saison 2006-2007, mais il a été tout de suite embauché par les Rangers à titre de recruteur professionnel. Il est demeuré au sein de cette organisation jusqu’à la saison dernière.

Quatre ans après son départ, les Bruins mettaient la main sur la coupe avec Chara, Lucic, Marchand et Rask dans leur formation.

Un C.V. bien garni 

1992

Embauché par les Bruins comme stagiaire

1994 à 1999

Directeur du recrutement des Bruins

1999 à 2007*

Directeur général adjoint des Bruins

2007

Congédié par les Bruins et embauché comme recruteur professionnel chez les Rangers

2007 à 2011

Assistant à la direction du personnel des joueurs des Rangers

2011 à 2015

Directeur général adjoint des Rangers

2015 à 2021

Directeur général des Rangers

2021 à aujourd’hui

Vice-président exécutif aux opérations hockey du Canadien

* DG par intérim du 25 mars au 11 juillet 2006

Ses meilleures transactions  

24 juin 2006

Il acquiert Tuukka Rask des Maple Leafs en retour d’Andrew Raycroft

18 juillet 2016

Il obtient Mika Zibanejad et un choix de deuxième tour des Sénateurs contre Derick Brassard et un choix de septième ronde

23 juin 2017

Échange Derek Stepan et Antti Raanta aux Coyotes en retour de Tony DeAngelo et un choix de premier tour (Lias Andersson)

16 novembre 2018

Il échange Ryan Spooner aux Oilers contre Ryan Strome

30 avril 2019

Il acquiert les droits de signature d’Adam Fox des Hurricanes en retour de deux choix de deuxième ronde

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.