/news/politics

La mairesse de Saguenay accompagne des policiers sur le terrain

La nouvelle mairesse de Saguenay, Julie Dufour, a accompagné une équipe de la police de Saguenay sur le terrain samedi pour la soirée et une partie de la nuit.

«Des personnes en situation d'itinérance. De la surconsommation. De la consommation au volant. Des chicanes de famille. J'ai tout entendu et vu durant cette nuit», a indiqué Julie Dufour, qui est en train de faire une tournée de tous les services municipaux depuis son entrée à la mairie, au début du mois.

Durant un appel, elle a vu la détresse humaine. «[C’était pour] une jeune où les policiers ont été avertis d'une surconsommation. Une jeune désorganisée qui a tout perdu. Qui ne se rappelait pas où elle habitait», a-t-elle relaté.

Sa formation d'éducatrice spécialisée lui a servi, mais la mairesse a aussi retenu l’importance des appels policiers.

«De voir qu'il y avait des ampleurs avec des crises comme ça, c'est toujours préoccupant en tant que citoyenne et comme mairesse. Il y a un souci de mieux faire rapidement», a pris en note Julie Dufour.

Lors d’une autre intervention pour une sortie de route où les agents ignoraient quand les déneigeurs viendraient dégager la voie, c'est la mairesse elle-même qui a appelé les services pour faire accélérer les choses.

«Ils n’étaient pas capables de savoir quand les déneigeurs viendraient. Ça créait du stress à tout le monde. Est-ce que nous serons a découvert? Parce que pendant qu'il y a deux patrouilles à faire la circulation, elles ne sont pas en train d'aider leurs collègues, d'être capable de répondre aux urgences», a mentionné celle qui a été élue le 7 novembre dernier.

Dans des situations semblables, la mairesse a noté que la centrale d’appels 9-1-1 et le service de déneigement de la Ville de Saguenay devraient pouvoir se parler.

«C'est un genre de problème terrain qui crée de la frustration pour tout le monde alors que c'est simple à régler parce que nous avons déjà les moyens à la Ville. On ne s’est juste pas parlé parce qu'on ne le savait juste pas. Avec 1800 employés, avec autant d'employés, il peut y avoir de la friture sur la ligne», a ajouté Julie Dufour.

Cette visite dans chaque service, où elle y passe au moins une heure à faire le contact avec les employés, elle y tient.

«Tout au long des quatre ans, je vais tout essayer. La gratte, les pompiers, les eaux usées. Je pense que c'est important de voir et de rester connectée», a confié la mairesse.

Cette manière de faire est bien accueillie par le Syndicat des employés municipaux de Saguenay.

«On trouve que ce sont de belles initiatives, de belles opportunités qu'ils prennent de venir nous côtoyer quotidiennement dans notre travail», a évalué le président du syndicat, Éric Blanchette.

Il croit que les employés en profiteront aussi pour adresser leur message afin d’améliorer certaines choses.

«C'est sûr que les employés vont faire certaines remarques au niveau du service aux citoyens. Ce n'est pas négatif. C'est dans le but de servir le citoyen adéquatement et de s'améliorer en tant qu'organisation», croit le leader syndical.

Quand elle débarque dans un service, Julie Dufour adresse également son propre message.

«Je leur dis, soyez “out of the box”. Pensez différemment. Souvent, on a toujours le réflexe de dire ça prend plus d'argent alors que le financier, souvent, est un moyen, mais il n'est pas le problème», a-t-elle avancé.

Depuis son arrivée à la mairie, Julie Dufour a visité la moitié des quelque 20 services municipaux. Elle espère compléter sa tournée d'ici la fin de l'année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.