/news/politics

Programme PACTE: Le PLQ veut obliger Fitzgibbon à s’expliquer

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le député libéral Monsef Derraji veut obliger le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, à venir s'expliquer sur les prêts qui ont été octroyés avec son pouvoir discrétionnaire dans le cadre du programme PACTE.

• À lire aussi: Rapport de la vérificatrice: Fitzgibbon pressé de dévoiler la liste des entreprises qu’il a favorisé

• À lire aussi: Aide aux entreprises: Fitzgibbon assure qu’il n’a pas de conflit d’intérêts

Mardi, il a demandé un mandat d’initiative en ce sens à la Commission de l’économie et du travail par le biais d’une lettre acheminée à sa présidente, la députée caquiste Claire IsaBelle.

«Afin d’obtenir des clarifications sur le contexte et les raisons de ces prêts, les collègues membres de la commission pourraient juger opportun d’entendre le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, M. David Bahan, sous-ministre [...] ainsi que toute autre personne dont l’apport serait susceptible d’apporter des précisions quant à ces prêts», peut-on y lire.

Rappelons que la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, a révélé cette affaire lors de la publication d’un rapport la semaine dernière.

Pierre Fitzgibbon a permis l’octroi de prêts totalisant 68 millions $ à 10 entreprises qui ne répondaient pas aux critères d’admissibilité des prêts accordés par Investissement Québec (IQ) en programme d’aide instauré au début de la pandémie.

Or, il refuse de dévoiler l’identité de ces 10 entreprises.

«En résumé, M. le Président, avec un langage beaucoup plus simple, le ministre a choisi des gagnants et il a choisi les perdants en utilisant quoi: son pouvoir discrétionnaire», a lancé au ministre le député Monsef Derraji au Salon bleu, mardi.

«Si nous divulguons, en Chambre, les clients d'Investissement Québec, et on donne le détail, ce n'est pas respecter comment le système fonctionne pour les entreprises», s’est encore défendu Pierre Fitzgibbon.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.