/regional/estduquebec

Hausse du soutien à domicile dans l'Est-du-Québec

Les besoins sont grands pour le soutien à domicile si bien que les heures de services ont bondi dans l'Est-du-Québec durant la dernière année, selon les données obtenues par TVA Nouvelles.

• À lire aussi: Sondage Léger: la majorité des parents derrière les éducatrices

• À lire aussi: Des aînés forcés de choisir entre leur loyer ou des médicaments?

Au CISSS de la Gaspésie, 558 394 heures en soutien à domicile ont été comptabilisées en 2019-2020. En 2020-2021, c'est passé à plus de 611 223 heures.

Le CISSS des Îles a enregistré la hausse est plus importante. Pas moins de 30 % plus d'heures pour des services à domicile ont été réalisées en un an. Sur la Côte-Nord, les autorités de la santé ont offert 450 254 heures pour ce type de services en 2020-2021. Il s'agit d'une croissance de 11 % comparativement à 2019-2020.

Au Bas-St-Laurent, 806 976 heures d'aide en soutien à domicile ont été données en 2020-2021, ce qui représente une hausse de 6,4 % par rapport à l'année précédente.

«On a également des investissements massifs qui viennent depuis les six dernières années du ministère pour augmenter cette offre de services-là. Donc, c’est une offre de services qui suit la tendance», affirme Elizabeth Lavoie, directrice adjointe du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Il faut dire que 25 % de la population du Bas-St-Laurent est âgée de 65 ans et plus. C'est la deuxième région de la province, après la Gaspésie, qui compte la plus forte proportion d'aînés dans sa population.

«Les gens préfèrent rester à la maison, mais en même temps, ils ont besoin de services», explique la coordonnatrice de la Table de concertation des aînés du Bas-Saint-Laurent, France Gagnon.

«Ça prend des gens, ça prend de l’argent, puis ça prend de la volonté politique», ajoute-t-elle en lien avec l'aide à domicile.

L’organisme Coup de main à domicile travaille en partenariat avec les autorités de la santé du Bas-St-Laurent. Comme son nom l’indique, il offre des services d'aide à domicile aux personnes dans le besoin dans le secteur de Rimouski.

«Les demandes explosent et les ressources pour être capables d’y répondre, par contre, elles, sont limitées. Donc, on doit maintenant gérer une liste d’attente et on doit aussi s’assurer que les priorités sont respectées», explique la directrice générale de Coup de main à domicile, Marie-Claude Gasse.

Le défi de la main-d’œuvre est important pour le réseau public et pour les entreprises d’économie sociale.

«Actuellement, le défi est beaucoup plus d'avoir des équipes complètes pour permettre de pouvoir desservir l'immense territoire du Bas-St-Laurent», ajoute Mme Lavoie du CISSS Bas-St-Laurent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.