/regional/montreal/monteregie

Les citoyens de Longueuil se mobilisent pour sauver les cerfs

La controverse entourant l’éventuelle euthanasie des cerfs de Longueuil est loin de s'estomper. Si bien qu’une manifestation doit avoir lieu le 11 décembre.

• À lire aussi: Abattage de cerfs : Catherine Fournier reçoit «une menace sérieuse»

• À lire aussi: Un «zoo» pour sauver les cerfs de Longueuil?

• À lire aussi: Me Goldwater veut bloquer le «massacre» des cerfs à Longueuil

«Tout ce qu'on veut finalement, c'est que ces cerfs-là restent chez eux parce qu'ils ont toujours été là. Ils font partie de notre vie, de mon enfance, de l'enfance de mes enfants et de mes petits-enfants», explique Chantale Sylvestre de Sauvetage des cerfs Longueuil.

Plusieurs citoyens rencontrés par TVA Nouvelles dans le parc Michel-Chartrand sont du même avis et refusent que les cerfs soient abattus.

«Je les vois tous les jours. Mais je les aime tellement. C'est une très mauvaise nouvelle pour moi», regrette un citoyen.

«Il ne faut pas abattre les cerfs! On va perturber l'écosystème. On va avoir d'autres problèmes après», croit un autre résident.

Même l'avocate Anne-France Goldwater est montée aux barricades. Elle menace de se tourner vers les tribunaux si la Ville va de l'avant.

«C'est la même chose si on les assassine comme des sauvages. Il faut s'assurer d'offrir un traitement avec de l’ivermectine contre les tiques. Il faudrait également penser à des méthodes de contraception, comme la vaccination», dit-elle.

Me Goldwater condamne toutefois véhément les menaces dont a fait l'objet la mairesse de Longueuil.

«Il est hors de question que je vais prêter mon nom à cet enjeu social si des gens continuent de mettre en péril la sécurité de nos élus. Ça, c'est, pour moi, encore plus inacceptable», lance-t-elle.

De son côté, la nouvelle mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, dit vouloir maintenir le dialogue avec les opposants. Mais la Ville entend euthanasier les bêtes d'ici février 2022.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.